Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC a peu varié, abandonnant 0,11% à 4.322,86 points tout en restant proche de ses niveaux de l'été 2008 avant la faillite de Lehman Brothers. Le marché a été peu actif en ce jour férié aux Etats-Unis pour le Martin Luther King's Day.

* PSA PEUGEOT CITROEN, un des plus gros volumes de la cote et plus forte baisse de l'indice SBF 120, a chuté de 11,11% à 10,205 euros. Le conseil de surveillance du groupe a validé un projet d'entrée au capital de l'Etat français et du chinois Dongfeng dans le cadre d'une augmentation de capital, a-t-on appris de source proche du dossier.

PSA a par ailleurs annoncé une baisse de 4,9% de ses ventes mondiales, la performance du groupe en Chine n'ayant pas suffi à compenser sa faiblesse en Europe et l'interruption de ses livraisons vers l'Iran.

* Les VALEURS FINANCIÈRES, banques (-1,05%), services financiers (-0,79%) et assurances (-0,71%), ont accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe après l'annonce inattendue d'une perte trimestrielle par Deutsche Bank (-5,41%).

AXA (-1,27% à 19,885 euros) et SOCIETE GENERALE (-1,0% à 44,4 euros) ont été parmi les trois principaux contributeurs à la baisse du CAC 40, avec L'OREAL (-0,68% à 124,3 euros). CREDIT AGRICOLE a perdu 0,77% à 10,26 euros, BNP PARIBAS a résisté (-0,19% à 57,61 euros).

* Des cycliques ont été aussi parmi les premières victimes de la tendance relativement négative de ce lundi. ALCATEL-LUCENT (-1,37% à 3,025 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, suivi par ARCELORMITTAL (-1,31% à 12,85 euros).

* A la hausse, les variations ont été de faible ampleur. EDF, qui a fini en tête du CAC 40 après avoir franchi sa moyenne mobile à 20 jours (25,358 euros), a gagné 0,89% à 25,47 euros. L'action profite aussi du succès d'une série d'émissions obligataires multidevises réalisée la semaine dernière.

* AIR FRANCE-KLM (-4,96% à 8,839 euros) a accusé la deuxième plus forte baisse du SBF 120. UBS a abaissé sa recommandation d'achat à neutre avec un objectif de cours ramené de 10 à 8,7 euros.

* SARTORIUS STEDIM (+4,32% à 126,85 euros) a conforte une configuration haussière en franchissant la résistance de 125,3 euros, le prochain seuil se situant désormais à 127,7.

* EDENRED a pris 1,94% à 23,635 euros et rebondi sur le support de 23,5.

* SEB a gagné 1,83% à 61,1 euros à la veille de la publication de son chiffre d'affaires annuel. Selon Gilbert Dupont, la croissance organique du quatrième trimestre ne sera pas aussi soutenue qu'au T3 (+10%). Le broker, qui reste à alléger, s'attend à une croissance organique de 5,5% au T4 et de 3,5% sur l'année. Le poids négatif des effets de change devraient se poursuivre en 2014, selon l'intermédiaire.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant