Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé à un plus haut depuis le 26 juillet 2011. Les Bourses européennes ont été soutenues par l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, au plus haut depuis juin, et par l'importance des premiers remboursements anticipés à la BCE de la première des deux opérations de refinancement à trois ans (LTRO) des banques de la zone euro.

L'indice parisien a clôturé sur un gain de 0,69% à 3.778,16 points, affichant sur la semaine une hausse de 0,98%.

* STMICROELECTRONICS (+4,25% à 6,42 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après qu'Exane BNP Paribas a relevé son conseil de neutre à surperformance sur la valeur, estimant que la perspective de sortie de la coentreprise ST-Ericsson se traduira par une très forte progression des bénéfices et de la marge d'Ebit de STM.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont profité de l'optimisme ambiant sur la conjoncture économique après l'indice Ifo et le relèvement des prévisions de Procter & Gamble, premier groupe mondial de produits de consommation courante.

RENAULT a grimpé de 2,95% à 43,995 euros, TECHNIP de 1,82% à 84,82 euros, MICHELIN de 1,78% à 70,48 euros et LAFARGE de 1,38% à 46,87 euros.

VALLOUREC a gagné 3,06% à 42,89 euros, portant son rebond à 12% depuis le 15 janvier, date à laquelle le titre a entamé une remontée après une baisse de plus de 21% en 2012. Le spécialiste des tubes d'acier a annoncé vendredi une série de commandes de tubes pour des centrales nucléaires en France et en Asie, sans en préciser le montant.

SOLVAY a pris 2,44% à 117,50 euros, alors que Morgan Stanley a relevé son objectif de cours de 120 à 145 euros. Le broker a également intégré le titre dans sa liste des meilleures idées de valeurs.

* CREDIT AGRICOLE a progressé de 2,27% à 7,578 euros après avoir annoncé la cession effective d'un bloc de 5,2% du capital de la banque espagnole Bankinter. Le produit de la vente s'élève à 116 millions d'euros, dégageant ainsi une plus-value de 32 millions. Cette cession améliore les ratios de solvabilité, dit CASA.

* Les BANQUES ont bénéficié au premier chef de l'annonce de la BCE sur les remboursements anticipés des LTRO. SOCIETE GENERALE a gagné 1,83% à 33,725 euros et BNP PARIBAS 1,32% à 46,665 euros.

* Semaine noire pour les TÉLÉCOMS qui ont accusé le coup après plusieurs notes de brokers négatives sur le secteur, sur fond de guerre des prix dans la téléphonie mobile.

Lanterne rouge du CAC 40, BOUYGUES a abandonné 1,46% à 21,87 euros, cédant 3,85% sur la semaine après être repassé mardi sous sa moyenne mobile à 20 jours.

FRANCE TELECOM a reculé de 0,64% à 8,448 euros, portant son repli à plus de 6% sur la semaine.

VIVENDI (-0,28% à 15,86 euros), maison mère de SFR, affiche un repli hebdomadaire de 4,8%.

Sur le SBF 120, ILIAD, maison mère de Free, a gagné 2,33% à 138,10 euros, rebondissant sur sa moyenne mobile à 20 jours. Le titre cède tout de même 1,9% sur la semaine.

* ARCELORMITTAL a perdu 1,39% à 13,165 euros. UBS a abaissé son conseil d'achat à neutre.

* PAGES JAUNES a grimpé de 4,82% à 2,39 euros pour finir en tête des hausses du SBF 120. Le titre bénéficie toujours d'une configuration graphique favorable depuis que le groupe a annoncé fin 2012 un accord avec ses créanciers sur la restructuration de sa dette.

* A l'inverse, BIOMERIEUX (-4,53% à 71,17 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Exane BNP Paribas a abaissé sa recommandation de surperformance à neutre.

* KAUFMAN & BROAD (+2,69% à 17,15 euros) anticipe pour cette année des performances financières comparables à celles de l'an dernier dans un environnement économique difficile, le promoteur immobilier ayant enregistré comme attendu une stabilité de ses résultats pour son exercice 2011-2012.

* BIOALLIANCEPHARMA a décollé de 6,23% à 5,80 euros, alignant ainsi une cinquième séance consécutive de hausse. Le titre a accéléré sa progression après avoir franchi en séance une résistance majeure à 5,55 euros, qui correspond au début de la phase baissière de l'été 2011.

* BOIRON a gagné 4,11% à 29,90 euros dans des volumes ayant représenté plus de 13 fois la moyenne des échanges quotidiens sur le titre ces trois derniers mois. Le groupe a déclaré que son résultat opérationnel de 2012 devrait être en progression "significative" par rapport à celui de 2011.

* CEGID (-4,29% à 15,40 euros) a prévenu jeudi que sa rentabilité 2012 devrait baisser, après avoir fait état d'un chiffre d'affaires annuel en repli de 2,2%.

* VETOQUINOL (-5,79% à 27,80 euros) a signé une des plus fortes baisses de l'indice des valeurs petites et moyennes. Le laboratoire vétérinaire a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en deçà des attentes au quatrième trimestre. Gilbert Dupont l'a retiré de sa liste des MidCaps.

Blandine Hénault, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant