Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui ont fini en hausse, les marchés financiers ayant accéléré leur rebond en milieu de journée sur une information de Reuters selon laquelle la BCE envisage de racheter des obligations d'entreprises sur le marché secondaire.

L'indice CAC 40 a progressé de 2,25% à 4.081,24 points, les résultats d'entreprise, comme Apple, ayant également permis d'atténuer les craintes des investisseurs sur les publications des sociétés et la conjoncture mondiale.

* Toutes les valeurs du CAC 40 ont fini en hausse.

* TOTAL a gagné 3,46% à 44,425 euros. Le géant pétrolier a effacé ses pertes initiales, les gérants interrogés par Reuters se déclarant sans inquiétudes sur l'organisation rapide de la succession et la réaffirmation de la stratégie du groupe après le décès du PDG Christophe de Margerie dans un accident d'avion à Moscou.

L'action Total a également profité comme le secteur européen de l'énergie (+3,41%, plus forte hausse sectorielle en Europe) de la stabilisation des cours du pétrole, le baril de Brent reprenant 0,8% vers 18h après une chute de 24% depuis fin juin.

* Les BANCAIRES européennes ont gagné 2,85% dans le sillage des établissements italiens (+4,39%) et grecs (+6,77%) suite au projet de la BCE rapporté par Reuters.

CREDIT AGRICOLE s'est octroyé 3,91% à 11,295 euros, SOCIETE GENERALE 3,69% à 37,505 euros et BNP PARIBAS 2,6% à 48,29 euros.

* De nombreuses CYCLIQUES ont également profité de l'information de Reuters, ARCELORMITTAL prenant 5,19% à 10,095 euros, plus forte hausse du CAC 40, ALCATEL-LUCENT 4,09% à 1,986 euro, VALEO 3,9% à 85,04 euros et LAFARGE 3,1% à 52,90 euros.

* GENFIT, qui a déjà pris 1,8% lundi, a fini sur un gain de 9,67% à 39,45 euros, plus forte hausse du SBF 120, après que la société biopharmaceutique a annoncé avoir obtenu de nouveaux brevets pour son candidat médicament phare, le GFT505, en Chine et aux Etats-Unis.

* TECHNICOLOR a fini sur un gain de 7,66% à 4,511 euros. JPMorgan considère que la forte correction du titre (-29% depuis fin juin) constitue une opportunité d'achat, le broker jugeant limité le risque de baisse pour la valeur et ajoutant que le marché anticipe déjà largement des ventes plus faibles au troisième trimestre.

* HAVAS (+7,45% à 6,217 euros) est reste portée par l'offre publique d'échange lancée par BOLLORE (+7,91% à 361,65 euros), son principal actionnaire, qui veut prendre le contrôle du groupe de publicité.

* TARKETT a grimpé de 7,46% à 21,33 euros. Le groupe a fait état lundi d'un nouveau repli de ses résultats pour le troisième trimestre, pénalisés par une conjoncture toujours difficile en Russie et en Ukraine, mais les investisseurs ont jugé rassurant cette publication, Tarkett ayant préservé ses marges en relevant ses prix.

* SOITEC (-1% à 1,98 euro) a enregistré la plus forte des très rares baisses du SBF 120 après avoir dit tabler sur une perte opérationnelle de 75,0 millions d'euros au premier semestre 2014-2015, supérieure aux attentes. Oddo Securities a dit rester "prudent" (neutre) sur la valeur et déploré "des pertes toujours abyssales" tout en prenant acte d'une accélération de la croissance des ventes au deuxième trimestre.

* CARMAT a gagné 3,77% à 72,74 euros. Le concepteur du coeur artificiel total a quasiment doublé sa perte d'exploitation et sa perte nette au premier semestre. Portzamparc note qu'il reste deux patients à intégrer pour clore le premier volet clinique du coeur artificiel, ce qui permettra de débuter l'étude pivot qui doit inclure une vingtaine de patients et permettre le marquage CE (conformité aux exigences de l'UE) pour une commercialisation en Europe. Carmat dispose de fonds suffisants jusqu'au premier trimestre 2015.

* SARTORIUS STEDIM (+3,63% à 127 euros) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 13,1% sur neuf mois (+14,1% à changes constants), supérieur aux attentes, et un résultat net en hausse de 14,5% au cours de la même période. Gilbert Dupont réitère sa recommandation d'achat et parle d'une "excellente publication" de la biotech.

* AUDIKA a perdu 4,16% à 11,29 euros au lendemain d'une envolée de 8,57%. La société de prothèses auditives a publié un chiffre d'affaires en progression de 1,8% au troisième trimestre à périmètre comparable, à 20,0 millions d'euros. Elle dit attendre une activité "soutenue" au quatrième trimestre et maintient son objectif de marge opérationnelle à deux chiffres sur l'exercice.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant