Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris qui a terminé la semaine en légère hausse, des statistiques américaines meilleures que prévu sur le front de l'emploi et des services ayant permis de dissiper les inquiétudes liées à l'émergence de doutes au sein de la Réserve fédérale des Etats-Unis sur sa politique de rachats d'actifs pour stimuler la croissance.

A la clôture, le CAC 40 a progressé de 0,24% à 3.730,02 points dans des volumes restant toujours limités (1,8 milliard d'euros sur NYSE Euronext). L'indice a gagné 3,03% pour la première semaine de l'année 2013 :

* GEMALTO (+2,51% à 71,39 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, la valeur, qui est repassée au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours (à 70,4566 euros), reprenant sa hausse après une pause en fin d'année dernière.

Le titre, qui a rejoint le CAC 40 à la veille de Noël, a touché un plus haut historique en décembre à 75,95 euros et a vu sa valorisation pratiquement doubler en 2012 (+81%).

* EADS (+1,99% à 30,80 euros) a profité du repli de l'euro face au dollar, tombé brièvement en séance sous le seuil de 1,30 dollar.

Par ailleurs, Airbus, la filiale du groupe d'aéronautique et de défense, devrait enregistrer pour 2012 un total d'environ 900 commandes d'avions et 580 livraisons, des chiffres supérieurs aux objectifs de l'avionneur.

* SANOFI, première capitalisation du CAC 40, a soutenu la cote avec un gain de 1,18% à 73,67 euros.

D'autres VALEURS DÉFENSIVES se sont distinguées, à l'instar d'EDF (+1,76% à 14,435 euros), de Carrefour (+1,89% à 20,53 euros) et d'UNIBAIL-RODAMCO (+1,36% à 186,20 euros).

* Lanterne rouge du CAC 40, VIVENDI a de nouveau cédé 1,90% à 16,805 euros tandis qu'ILIAD a perdu 1,45% à 129,45 euros, après avoir reculé la veille de respectivement 1,75% et 0,83%. Selon la radio BFM Business, l'Autorité de la concurrence s'est opposée à l'idée d'un rapprochement entre l'opérateur de téléphonie mobile SFR et son concurrent Free.

Dans une note publiée jeudi, les analystes de CM-CIC Securities ont estimé que les scénarios de consolidation les plus probables dans les télécoms français concernaient un rapprochement entre SFR et Numericable ou entre Bouygues (+2,36% à 23,40 euros) et Numericable.

* Plusieurs VALEURS CYCLIQUES ont pâti du ralentissement en décembre à son rythme le plus marqué en près d'un an et demi de la croissance du secteur des services en Chine.

VALLOUREC a abandonné 1,57% à 39,995 euros, STMICROELECTRONICS 1,43% à 5,579 euros, CAP GEMINI 1,01% à32,945 euros et RENAULT 0,95% à 40,77 euros.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a abandonné 0,83% à 29,33 euros, sous-performant l'indice Stoxx des banques en Europe (+0,47%). Citigroup a retiré le titre de sa liste de valeurs préférées.

* VICAT a accusé le plus fort repli du SBF 120 (-2,78% à 47,50 euros), le titre étant retombé en séance sur sa moyenne mobile à 20 jours (à 46,612 euros). CM-CIC Securities a abaissé sa recommandation sur la valeur d'"acheter" à "conserver".

* ARKEMA a lâché 2,01% à 82,25 euros. Selon un avis de l'Autorité des marchés financiers publié jeudi, plusieurs sociétés contrôlées par David Einhorn, agissant pour le compte de fonds dont elles assurent la gestion, ont déclaré avoir franchi de concert en baisse, le 27 décembre, le seuil de 5% des droit de vote d'Arkema.

* PSA PEUGEOT CITROËN, plus forte hausse du SBF 120, s'est envolé de 9,31% à 6,175 euros, des analystes estimant que certains fonds ont racheté leurs positions de ventes à découvert à un niveau très élevé sur le titre.

* De même, ALCATEL-LUCENT (+4,31% à 1,209 euro) est resté bien orienté avant la journée presse du salon CES de l'électronique grand public à Las Vegas.

Jeudi, Alcatel-Lucent avait déjà bondi de 9,75%. Soutenu initialement par un relèvement de recommandation de Credit Suisse, la valeur avait accéléré sa hausse sur des éléments techniques en franchissant notamment sa moyenne mobile à 200 jours (alors à 1,0693 euro) et en profitant de rachats de positions de ventes à découvert.

* ARCHOS a bondi de 13,33% à 4,25 euros dans des volumes ayant représenté plus de douze fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le fabricant de tablettes tactiles ayant annoncé une nouvelle innovation technologique qui sera présentée lors du salon CES de l'électronique grand public à Las Vegas.

* BUREAU VERITAS (-1,39% à 84,29 euros) a annoncé l'acquisition de 7Layers, un spécialiste allemand des essais et de la certification des appareils électroniques mobiles et des technologies sans fil, doublant ainsi de taille dans ce segment.

Blandine Hénault et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Raoul Sachs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant