Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a fini en légère baisse, pénalisée par les bancaires après la publication trimestrielle de Crédit agricole S.A. et par le secteur de l'énergie, victime des interrogations sur la demande de pétrole.

L'indice CAC 40 a perdu 0,16% à 5.112,14 points.

* CRÉDIT AGRICOLE (-10,17% à 12,94 euros) a signé sa plus mauvaise séance depuis le 1er novembre 2011 et accusé la plus forte baise du SBF 120 à la suite de la publication trimestrielle de la 'banque verte', marquée par une augmentation du coût du risque et le blocage d'une réforme de la gouvernance.

* Dans son sillage, NATIXIS a lâché 1,54% à 6,651 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,79% à 44,645 euros et l'indice Stoxx du secteur bancaire européen 1,24%, plus forte baisse sectorielle en Europe.

* Le secteur européen de L'ÉNERGIE a reculé de 0,44% sur fond d'interrogations croissantes à l'égard des cours du pétrole et de la demande d'or noir en raison du ralentissement économique en Chine.

TOTAL a perdu 0,67% à 44,65 euros et TECHNIP 0,63% à 50,56 euros. Hors CAC, MAUREL & PROM, sur laquelle Société générale a abaissé son objectif de cours de 9,50 à 6,50 euros, a cédé 6,88% à 5,417 euros. CGG a reculé de 4,59% à 4,198 euros. VALLOUREC a abandonné 3,92% à 13,965 euros alors que Citigroup ne vise plus qu'un cours de 12 euros sur le titre, contre 14 euros.

* En revanche, VEOLIA ENVIRONNEMENT (+3,22% à 20,68 euros) a repris sa marche en avant après avoir marqué une pause lundi. Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a terminé en tête des hausses du SBF 120, les investisseurs se montrant confiants dans la capacité du groupe à dépasser ses objectifs 2015.

* ARCELORMITTAL a avancé de 1,9% à 8,295 euros, avec son secteur (+1,19%, plus forte hausse sectorielle en Europe) et la stabilisation des cours du cuivre (+0,34% vers 18h), tombés la veille à un plus bas de six ans.

* LAFARGEHOLCIM (+0,55% à 63,60 euros) a annoncé son intention de lancer une procédure de retrait obligatoire des actions Lafarge restantes après avoir dépassé le seuil nécessaire de 95% du capital et des droits de vote à la suite de la fusion de Lafarge et de Holcim.

* ELIOR (+3,16% à 18,62 euros) a conclu l'acquisition de Starr Restaurant Catering group (SRCG), un groupe de restauration haut de gamme basé aux Etats-Unis.

* IPSEN (+0,99% à 60,29 euros) est restée proche de ses plus hauts historiques à la faveur d'une publication semestrielle jugée solide et des résultats positifs d'un traitement développé par son partenaire Lexicon Pharmaceuticals.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant