Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
1

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40, après une matinée hésitante, a fini en hausse de 1,37% à 3.084,70 points, les investisseurs espérant l'annonce de mesures de soutien de la part de la Banque centrale européenne et alors que la Chine pourrait mettre en oeuvre rapidement ses projets d'infrastructures.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les principales bénéficiaires en Bourse des espoirs liés la Chine.

ARCELORMITTAL (+4,07% à 11,89 euros) a fini en tête du CAC 40 devant RENAULT (+4,04% à 35,115 euros), ALSTOM (+4,03% à 24,785 euros) et PSA (+3,81% à 8,507 euros). Hors CAC, VALEO a avancé de 5,08% à 35,97 euros et PLASTIC OMNIUM (+7,854% à 19,50 euros) a terminé en tête des hausses du SBF 120.

L'indice Stoxx du secteur automobile (+3,2%) a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe alors que celui des valeurs liées aux ressources de base a pris 2,09%.

* STMICROELECTRONICS (+2,61% à 4,16 euros) a également progressé après sa journée investisseurs à New York, au cours de laquelle le fabricant de semi-conducteurs semble avoir rassuré sur le redressement de sa coentreprise avec Ericsson (+4,27%) . Fitch a néanmoins abaissé sa note sur la dette du groupe à "BBB", avec une perspective négative.

* A rebours de tendance, CREDIT AGRICOLE a perdu 1,02% à 2,923 euros, plus forte baisse de l'indice CAC 40, SOCIETE GENERALE 0,43% à 16,08 euros et NATIXIS 1,15% à 1,895 euro, plombées par les inquiétudes relatives à la situation financière des banques espagnoles.

BNP PARIBAS, jugée plus solide que ses homologues françaises, a mieux résisté (-0,08% à 26,275 euros) alors que l'indice sectoriel Stoxx a cédé 0,36%.

* Les UTILITIES ont une nouvelle fois souffert, alors qu'elles sont considérées par les investisseurs comme des cibles fiscales potentielles pour les gouvernements cherchant à redresser leur situation financière.

EDF a perdu 0,41% à 15,645 euros, VEOLIA ENVIRONNEMENT 0,36% à 9,46 euros et GDF SUEZ 0,18% à 16,205 euros. L'indice Stoxx du secteur a reculé de 0,54%, l'italien A2A, dont l'assemblée générale se déroulait ce mercredi, reculant notamment de 4,93%.

* CGG VERITAS (+5,73% à 19,645 euros) a bénéficié d'une note d'UBS, qui a relevé son conseil de neutre à achat sur la valeur, avec un objectif de cours maintenu à 25,0 euros.

* HERMÈS (+2,33% à 272,40 euros) a annoncé qu'Axel Dumas, l'un des descendants du fondateur de sellier de luxe, avait été choisi pour succéder à Patrick Thomas à la tête du groupe, redonnant ainsi les rênes du pouvoir à un membre de la famille.

* En revanche, UBISOFT a fini en baisse de 3,48% à 5,27 euros, plus forte baisse du SBF 120, la valeur ayant franchi à la baisse ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours, situées respectivement à 5,3520 euros et 5,3629 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PurJu.69 le mardi 29 mai 2012 à 18:44

    *** C. M. C. Markets *** évoque une " Possible Intervention de la B. C. E. : ( A. O. F. // Funds ) - *** C. M. C. Markets *** estime qu' il ne serait pas surprenant que la Banque Centrale Européenne décide d' Agir, Mario DRAGHI pourrait annoncer le Lancement d' un Nouveau L. T. R. O. lors de la prochaine Réunion Monétaire du 6 Juin. Revenir sur les Marchés d' Actions dont les Niveaux de Valorisation sont " Attractifs '.