Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,32% à 3.318,76 points après un PIB américain du 4e trimestre mitigé.

Toutefois, sur la semaine, l'indice a été stable (-0,08%).

* Les valeurs AUTOMOBILES (-1,91%) ont subi les plus fortes baisses en Europe, le secteur ayant été affecté par les résultats décevants de Ford

PEUGEOT a perdu 4,37% à 14,440 euros, MICHELIN 2,36% à 52,15 euros et RENAULT 1,85% à 33,39 euros.

* BNP PARIBAS (-3,25% à 34,640 euros) a essuyé l'une des deux plus fortes baisses du CAC, alors que JPMorgan est passé à la vente sur le titre.

La banque a également été affectée par une information selon laquelle elle souhaitait céder jusqu'à 11 milliards de dollars de prêts consentis à des compagnies pétrolières et gazières, selon des sources proches du dossier.

CRÉDIT AGRICOLE, sur laquelle JPMorgan est passé de "neutre" à "sous-performance", a perdu 1,61% à 4,935 euros.

En revanche, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, sur laquelle JPMorgan est resté à surpondérer, a pris 0,29% à 21,070 euros.

* STMICROELECTRONICS, plus forte hausse du CAC, a poursuivi son rebond entamé la veille et pris 1,64% à 5,378 euros, après avoir perdu plus de 8% mardi et mercredi depuis la publication de ses résultats 2011, marqués par des difficultés pour sa joint-venture ST-Ericsson.

* EADS (+0,65% à 25,610 euros), qui a le vent en poupe, a profité de notes positives de brokers. Exane BNP Paribas est passé à l'achat sur la valeur et Citi l'a érigé au rang de valeur préférée du secteur aéronautique et de défense.

D'autre part, l'annonce de la nomination de Tom Enders comme président exécutif du groupe et celle d'Arnaud Lagardère comme président du conseil d'administration a été bien accueillie par les analystes.

Le titre a pris près de 27% depuis fin novembre.

* CARREFOUR (+0,61% à 18,260 euros) a continué de bénéficier des informations concernant le remplacement possible de Lars Olofsson par Georges Plassat, PDG de Vivarte, à la tête du géant de la distribution.

* PAGESJAUNES a bondi de 14,12% à 3,709 euros, en tête des hausses du SBF 120. Le titre a poursuivi son rattrapage entamé à mi-janvier après avoir perdu plus de 58% en 2011. Un analyste évoque des anticipations de bons résultats annuels et des rachats de positions à découvert.

Une information, de source bancaire, selon laquelle la société a tiré sur son crédit revolving de 300 millions d'euros, peut-être en vue d'un refinancement d'une partie de sa dette, à échéance 2013, pourrait également soutenir le titre. "S'ils refinancent leur dette arrivant à échéance en 2013 dans de bonnes conditions, ce serait une très bonne nouvelle", dit-il.

* TECHNICOLOR a poursuivi son envolée, avec un gain de 5,22% à 2,40 euros, en hausse de 83% depuis le 18 janvier.

* BENETEAU (-4,46% à 8,503 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, Gilbert Dupont estimant que l'exercice 2011-2012 est "à oublier" tandis qu'Exane reste neutre et abaisse son objectif de 7%, à 7,0 euros.

* AREVA (-2,3% à 18,935 euros) a fait état de ventes en recul de 2,6% en 2011, pénalisé entre autres par l'impact de la catastrophe survenue en mars à la centrale japonaise de Fukushima, mais a également annoncé une hausse de son carnet de commandes annuel.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant