Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse alors que les nouvelles sanctions de l'Union européenne contre la Russie entreront en vigueur vendredi.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 0,22% à 4.440,90 points dans l'attente également d'un discours en soirée du président de la BCE Mario Draghi lors du forum financier Eurofi à Milan.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont restées sous pression dans le climat actuel de prudence sur le marché d'autant qu'en Chine l'inflation a décéléré plus que prévu en août.

MICHELIN a reculé de 2,79% à 80,90 euros, SAINT-GOBAIN de 2,04% à 37,52 euros, TECHNIP de 1,68% à 67,18 euros et VINCI de 1,65% à 46,255 euros, plus fortes baisses du CAC 40.

* TARKETT (-3,89% à 23,325 euros), qui a réalisé plus de 35% de son activité l'an dernier dans la Communauté des Etats indépendants (CEI), a accusé le plus fort repli du SBF 120.

* EDENRED a perdu 3,11% à 21,02 euros, Berenberg, qui a initié la couverture du titre avec une recommandation à la vente, jugeant risqué le modèle d'activité du groupe de services prépayés aux entreprises.

* En revanche, ORANGE (+2,18% à 11,715 euros) a enregistré la plus forte des quelques hausses du CAC 40, JPMorgan soulignant les effets positifs d'une consolidation du marché en Europe mais aussi en France, à laquelle le broker croit encore malgré le projet américain d'Iliad.

De son côté, ILIAD a grimpé de 4,61% à 178,25 euros. Espirito Santo a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter" suite à la récente baisse du titre (-27% depuis mi-juin).

* ALSTOM s'est octroyé 1,15% à 27,765 euros, la valeur ayant franchi à la hausse une résistance technique vers 27,40-27,50 euros.

* KORIAN-MEDICA (+5,25% à 28,65 euros) a signé la plus forte progression du SBF 120 après avoir confirmé ses objectifs 2014 et 2017 après un premier semestre marqué par des résultats en hausse.

* AIR FRANCE-KLM a avancé de 1,9% à 8,634 euros. Le groupe vise une croissance de son excédent brut d'exploitation avant locations opérationnelles (Ebitdar) de 8% à 10% par an entre 2013 et 2017 avec son nouveau plan stratégique, qui s'appuie notamment sur sa marque low cost Transavia, appelée à rivaliser en Europe avec Ryanair ou EasyJet.

* GAMELOFT a grimpé de 1,24% à 4,89 euros, l'éditeur de jeux vidéo profitant des effets attendus du lancement de ses prochains titres après une chute de sa marge opérationnelle courante au premier semestre.

De son côté, UBISOFT a fini en hausse de 3,56% à 13,225 euros.

* ELIOR a bondi de 7,07% à 13,18 euros, le marché saluant les résultats sur neuf mois publiés la veille par le groupe de restauration collective.

* NEURONES (+7,09% à 14,19 euros) a figuré parmi les meilleures performances de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 3,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, le groupe de conseil et de services informatiques ayant fait état la veille d'une amélioration de ses résultats semestriels.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant