Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en très légère hausse après la publication d'indicateurs économiques américains suffisamment solides pour conforter la Fed dans ses projets de hausse progressive des taux d'intérêt à partir de décembre.

L'indice CAC 40 a gagné 0,17% à 4.915,10 points.

* Valeur phare du jour, SODEXO a clôturé en forte hausse (+9,85% à 88,20 euros), après l'annonce d'un résultat supérieur aux attentes sur l'exercice 2014-2015, d'une forte augmentation de son dividende et d'un programme de rachat d'actions.

* EDENRED (+5,67% à 18,465 euros) a signé la deuxième meilleure performance du SBF 120 dans le sillage des perspectives jugées rassurantes de Sodexo.

* ARCELORMITTAL, plus forte hausse du CAC 40, a avancé de 2,45% à 4,942 euros, alors que le recul du dollar face à un panier de devises allège le coût d'achat des matières premières pour les investisseurs non-américains.

Par ailleurs, le sidérurgiste continue de profiter d'un possible relèvement du niveau de taxes sur les importations d'acier au Brésil où le groupe est bien positionné.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES et les BANCAIRES sont en hausse après les annonces de la Réserve fédérale suggérant que l'économie américaine est assez forte pour supporter une hausse des taux.

SAINT-GOBAIN a gagné 1,48% à 40,905 euros, CAP GEMINI 1,38% à 84,37 euros et ACCORHOTELS s'est octroyé 1,25% à 40,44 euros.

Du côté des bancaires, CRÉDIT AGRICOLE s'est adjugé 1,45% à 11,515 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,99% à 44,785 euros.

* KORIAN (-8,29% à 32,925 euros) a signé la plus forte baisse du SBF 120, le marché sanctionnant le changement inattendu à la direction générale du gestionnaire français de maisons de retraite, source d'incertitude sur la stratégie du groupe.

* TARKETT a signé une nouvelle séance de hausse, progressant de 5,78% à 27,08 euros à la faveur de spéculations persistantes sur un possible allègement des sanctions économiques visant la Russie, sur fond d'évolution des relations Est-Ouest sur le dossier syrien.

* SOITEC a reculé de 2,53% à 0,77 euros, pénalisé par des inquiétudes sur la capacité de la société à améliorer son bilan après la publication d'une nouvelle perte semestrielle.

(Raphaël Bloch et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant