Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé sans changement majeur (+0,04% à 4.531,63 points) après avoir touché un nouveau plus haut de cinq ans et demi en séance à 4.536,83 points alors que les marchés attendent des réponses fortes de la BCE, lors du conseil de la semaine prochaine, à la faible croissance et à la très faible inflation en zone euro.

* Les PÉTROLIÈRES et assimilées ont pesé sur l'indice, pénalisées par la baisse des cours du pétrole brut liée à la hausse du dollar. TECHNIP (-1,08% à 78,53 euros) et VALLOUREC (-0,98% à 38,915 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40 tandis que TOTAL a perdu 0,73% à 51,8 euros.

* L'OREAL a cédé 0,86% à 127,5 euros. Nestlé a annoncé le rachat de l'exclusivité des droits de commercialisation de plusieurs produits de dermatologie esthétique du groupe canadien Valeant Pharmaceuticals pour 1,4 milliard de dollars en numéraire (1,03 milliard d'euros), confirmant ainsi sa volonté du groupe de se renforcer dans ce domaine.

* SAINT-GOBAIN a perdu 0,71% à 41,955 euros. Fitch a abaissé de "BBB+" à "BBB", avec perspective stable, la note de la dette long terme du fabricant de matériaux de construction, son profil économique et financier ne correspondant plus, selon l'agence de notation financière, à une note "BBB+". Le communiqué de Fitch en anglais

* PERNOD RICARD a cédé 0,7% à 88,57 euros. Bryan, Garnier & Co a entamé la couverture de la valeur en conseillant la neutralité. Le broker estime que les multiples de valorisation actuels se situent à des niveaux "trop élevés" compte tenu des perspectives de croissance du groupe de spiritueux.

* Le SECTEUR BANCAIRE (+0,68%), les SERVICES FINANCIERS (+0,51%) ont signé les meilleures performances sectorielles en Europe sur les anticipations d'une annonce par la BCE, le 5 juin, de mesures favorisant une remontée de l'inflation et le développement du crédit bancaire.

Plus forte hausse du CAC 40, CREDIT AGRICOLE, qui a bouclé avec Espirito Santo Financial Group (ESFG) un placement de droits préférentiels de souscription (DPS) de Banco Espirito Santo, a gagné 1,62% à 11,95 euros.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 1,45% à 43,035 euros, BNP PARIBAS 0,89% à 53,06 euros.

* ALSTOM a progressé de 1,06% à 29,995 euros et continué de focaliser l'attention des investisseurs. General Electric, s'est engagé à créer 1.000 emplois industriels nets en trois ans en cas de rachat de la branche énergie d'Alstom, a-t-on déclaré mercredi à Reuters de sources proches des discussions entre le groupe américain et l'Etat français.

* AIRBUS GROUP a pris 0,72% à 53,12 euros, profitant de la baisse de l'euro, passé sous 1,36 dollar. Le groupe étudie par ailleurs une nouvelle augmentation de la production de son A320 au-delà de 2018, après la hausse déjà programmée de 42 à 46 avions d'ici à 2016, a déclaré mardi son président exécutif Tom Enders.

* Les SECTEUR des TELECOMS a retenu l'attention après l'annonce mardi par l'Arcep de l'ouverture de diverses enquêtes administratives concernant le déploiement des réseaux mobiles et la qualité des services de BOUYGUES TELECOM, ORANGE, SFR et FREE ILIAD ainsi que la publication d'une note de Goldman Sachs qui anticipe une nouvelle hausse du secteur européen des télécoms en Bourse du fait de sa consolidation.

NUMERICABLE, qui vient de racheter SFR, a gagné 2,53% à 40,5 euros, ILIAD 2,92% à 221,7 euros, ORANGE 0,12% à 12,17 euros et BOUYGUES a perdu 0,4% à 33,665 euros.

* NEOPOST (-4,61% à 58,75 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120, le fournisseur de solutions de traitement du courrier pâtissant de l'annonce d'une activité trimestrielle jugée décevante.

* EDENRED a lâché 3,71% à 23,13 euros. Selon des opérateurs de marché, Kepler Cheuvreux a initié la couverture du titre avec une recommandation à "alléger" estimant que les attentes du marché sont trop optimistes sur le dossier.

* AREVA a abandonné 2,68% à 16,325 euros. La survie d'Areva et sa situation à court terme n'est pas menacée mais le groupe doit élaborer un plan stratégique à l'horizon 2030-2035 avant la fin de l'année, a déclaré le président du conseil de surveillance du groupe nucléaire, Pierre Blayau, dans un entretien au quotidien Les Echos.

* IPSEN (+4,76% à 37,095 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir franchi en séance une forte résistance à 36,4 euros, le titre confirmant une tendance haussière inaugurée par le franchissement de ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours le 22 avril. Depuis, il gagne près de 26%.

* TRANSGENE a bondi de 7,3% à 10,0 euros signe la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes représentant 2,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, après l'annonce la veille par la société biopharmaceutique de résultats "prometteurs" d'une étude sur le TG4010, un produit d'immunothérapie utilisé contre le cancer du poumon.

* GROUPE EUROTUNNEL a pris 2,47% à 9,837 euros. Exane BNP Paribas a relevé son objectif de cours de 9,5 à 11,5 euros et réitéré son opinion surperformance.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant