Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse à la suite d'une nouvelle contraction de l'activité dans le secteur manufacturier chinois en janvier tandis que les cours du pétrole sont repartis à la baisse.

L'indice CAC 40 a fini en repli de 0,56% à 4.392,33 points.

* NOKIA a perdu 11,23% à 5,859 euros à la Bourse de Paris, plus forte baisse de l'indice CAC 40, les investisseurs se montrant déçus par les modalités de règlement d'un différend avec SAMSUNG ELECTRONICS au sujet de brevets.

ALCATEL-LUCENT, passé sous contrôle du groupe finlandais, a cédé 11,51% à 3,23 euros.

* De nombreuses valeurs FINANCIÈRES et CYCLIQUES ont, de manière générale, pâti du regain d'aversion au risque suscité par la situation économique chinoise, et plus largement des marchés émergents, et de la baisse des cours du pétrole.

LAFARGEHOLCIM a abandonné 2,73% à 37,895 euros, SOLVAY 1,43% à 75 euros et ARCELORMITTAL 1,24% à 3,436 euros. AXA s'est replié de 1,12% à 22,515 euros.

* Les BANQUES de la ZONE EURO (-1,42%) ont également perdu du terrain, la situation de nombreux établissements italiens - comme Monte dei Paschi di Siena (-3,85%) - restant au coeur des préoccupations des investisseurs pour le secteur bancaire.

SOCIETE GENERALE a baissé de 1,12% à 34,785 euros, CREDIT AGRICOLE de 0,99% à 9,105 euros et BNP PARIBAS de 0,9% à 43,33 euros.

* GTT (-23,56% à 26,35 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 et plongé à son niveau le plus bas depuis la fusion de Gaztransport et de Technigaz, alors que l'annonce de l'ouverture d'une enquête en Corée inquiète les investisseurs.

* Les VALEURS PÉTROLIÈRES ont subi la rechute des cours du pétrole, le baril de Brent reculant de 3,95% à 34,57 dollars à 17h50 après une hausse de 7,96% la semaine dernière.

TOTAL a fini en recul de 2,25% à 40 euros et, hors CAC, CGG a perdu 3,9% à 0,74 euro et MAUREL & PROM 2,55% à 2,67 euros.

En revanche, TECHNIP a grimpé de 0,92% à 43,235 euros. Plusieurs analystes jugent excessive la baisse du titre considérant que les mauvaises nouvelles sont déjà "bien prises en compte" dans les cours actuels.

* VALLOUREC a, pour sa part, repris lundi midi sa cotation en très forte hausse (+13,33%) avant de finir la séance sur un gain de 7,68% à 4,361 euros, la levée de fonds d'un milliard d'euros annoncée par le producteur de tubes sans soudure en acier ayant rassuré le marché.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a progressé de 2,14% à 22,67 euros, plus forte hausse du CAC 40. Un analyste a souligné l'amélioration de résultats attendue pour cette année.

* ACCORHOTELS s'est adjugé 0,81% à 35,285 euros, la valeur reprenant des couleurs après une perte jugée excessive en Bourse depuis les attentats du 13 novembre et une montée du chinois Rubyrock au capital du groupe hôtelier.

* SARTORIUS STEDIM BIOTECH (+10,32% à 371 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 après avoir fait état de résultats en hausse salués par les investisseurs.

* AIR FRANCE-KLM a gagné 3,22% à 7,629 euros, le groupe franco-néerlandais profitant des effets attendus de la baisse des prix du pétrole alors que, selon La Tribune, sa facture de carburant pourrait chuter de deux milliards de dollars en 2016.

* VILMORIN (+2,65% à 67 euros) a annoncé le rachat de la société californienne Genica Research, spécialisée dans les semences potagères hybrides. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de quelque 25 millions de dollars (23 millions d'euros) en 2015 avec un effectif de 50 salariés.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant