Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,37% à 4.469,03 points dans le sillage de New York après une matinée dans le rouge, signe d'un retour de l'aversion au risque à la veille des élections européennes et avant la publication (après la clôture en Europe) des minutes du dernier FOMC de la Fed. Parallèlement, la tension sur les taux des pays périphériques a marqué le pas.

* Les pétrolières (+1,18%), les technologiques (+1,17%) ont signé les plus fortes hausses sectorielles en Europe suivies par les financières

CREDIT AGRICOLE a gagné 2,09% à 11,24 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,0% à 42,265 euros, AXA 0,81% à 17,47 euros.

ALCATEL-LUCENT a pris 2,01% à 2,894 euros, CAP GEMINI 1,52% à 51,37 euros.

TOTAL a gagné 1,34% à 52,13 euros, TECHNIP 1,24% à 79,76 euros et CGG, qui avait chuté de 26,43% au cours des 14 dernières séances, a rebondi de 7,34% à 10,065 euros.

* BNP PARIBAS est restée sous pression et a perdu 1,32% à 51,0 euros. Selon des informations de la presse américaine, les autorités américaines réclament plus de cinq milliards de dollars (3,6 milliards euros) à BNP Paribas pour mettre fin aux différentes enquêtes sur ses affaires avec des pays sous embargo. La banque n'a pas fait de commentaire

* Les télécoms (-0,12%) ont accusé la seule baisse sectorielle en Europe. A Paris, ORANGE (-2,76% à 12,175 euros) a poursuivi une correction engagée mardi après que Vodafone, le numéro deux mondial de la téléphonie mobile, a dit s'attendre à une baisse de résultat opérationnel pour l'exercice 2014-2015 en raison de lourds investissements nécessaires à la modernisation de ses réseaux.. Orange, qui est confronté à la même nécessité, avait gagné plus de 41% depuis ses plus bas de l'année et depuis l'ouverture d'un gap haussier (9,298/10,235 euros) le 6 mars, le titre évolue au-dessus de ses moyennes mobiles 20 et 50 jours (11,877/11,089).

* GEMALTO (-1,97% à 77,64 euros), qui a été retiré mardi de la "conviction buy list" de Goldman Sachs, qui reste à l'achat, accuse la 2e plus forte baisse du CAC 40.

* TECHNICOLOR a fini en tête des hausses du SBF 120 et rebondi de 7,63% à 5,305 euros, soit au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours (5,295 euros), après avoir franchi une résistance à 5,085 euros.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant