Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a effacé une partie de ses gains dans l'après-midi à la suite de la publication de la statistique sur la confiance du consommateur en zone euro et les chiffres des reventes de logements aux Etats-Unis, ressorties au plus bas depuis six mois.

L'indice CAC 40, qui a gagné plus de 1% en matinée, a fini en hausse de 0,3% à 4.254,43 points, également freiné par les secteurs liés aux matières premières.

* SOITEC (-54,5% à 0,96 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes ayant représenté 31,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après avoir inscrit un plus bas historique à 0,90 euro en début de séance. Le groupe a abaissé ses prévisions de résultats à la suite de l'abandon d'un projet clef de centrale solaire aux Etats-Unis.

* L'indice Stoxx du secteur des RESSOURCES de BASE a abandonné 0,72%, plus mauvaise note sectorielle en Europe, sur fond d'inquiétudes à l'égard de la demande de métaux, en particulier en Chine. ARCELORMITTAL a cédé 2,15% à 9,029 euros, plus forte baisse du CAC 40.

* Le SECTEUR EUROPÉEN DE L'ÉNERGIE (-0,53%, seule autre baisse sectorielle en Europe) s'est retourné à la baisse en cours de journée avec les cours de l'or noir (-2,1% à 60,09 dollars pour le baril de Brent vers 18h) alors que l'Arabie saoudite a dit être prête à augmenter sa production.

TECHNIP a perdu 1,71% à 49,245 euros et TOTAL 0,05% à 42,84 euros. Hors CAC, CGG a fini en baisse de 3,31% à 5,20 euros.

* ALSTOM (-0,56% à 26,495 euros) a plaidé coupable aux Etats-Unis dans un dossier où le groupe français était accusé de corruption de responsables gouvernementaux dans des pays tels que l'Indonésie ou l'Arabie saoudite, et versera une amende de 772 millions de dollars (630 millions d'euros) dans le cadre d'un règlement négocié avec le département américain de la Justice.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT a fini en hausse de 2,06% à 2,97 euros, plus forte progression du CAC 40, la valeur ayant testé une résistance technique à 2,95 euros en s'appuyant sur un support à 2,90 euros.

* Les VALEURS offrant un profil DEFENSIF et/ou de RENDEMENT ont été recherchées dans un contexte de taux bas et de doutes sur la situation économique.

UNIBAIL-RODAMCO a gagné 1,38% à 213 euros, EDF 1,17% à 22,97 euros et AIR LIQUIDE 0,99% à 102,20 euros.

* Le SECTEUR français des TÉLÉCOMS a été plus particulièrement entouré sur fond d'anticipations d'une consolidation du secteur en Europe et en France.

NUMERICABLE-SFR s'est adjugé 4,4% à 37,63 euros, plus forte hausse du SBF 120, ILIAD 2,9% à 196,65 euros et ORANGE 0,67% à 14,34 euros.

* ADP a terminé en hausse de 3,11% à 99,16 euros, la valeur rebondissant sur deux supports techniques importants, ses moyennes mobiles à 50 et 200 jours à respectivement 95,944 euros et 95,978 euros.

* SOPRA STERIA GROUP a perdu 4,48% à 62 euros après son envolée de vendredi (+7,29%), les investisseurs attendant la mise en oeuvre du rapprochement des deux SSII sur le plan opérationnel après la validation de la fusion des deux groupes par leurs actionnaires.

* AIR FRANCE-KLM a encore abandonné 2,76% à 7,421 euros après sa chute de 8,08% vendredi consécutive au troisième avertissement sur résultats de l'année lancé par le groupe franco-néerlandais.

* HI-MEDIA a repris sa cotation en forte hausse (+9,87% à 2,45 euros) après une suspension vendredi durant laquelle le spécialiste français de la publicité en ligne a annoncé un projet d'introduction en Bourse de sa division dédiée aux paiements en ligne, HiPay, en 2015.

* SEQUANA (+2,29% à 2,68 euros) a annoncé la finalisation de la cession à Virtus Holding LLC de son activité Couché US, précisant que cette dernière représente un chiffre d'affaires d'environ 250 millions d'euros et emploie plus de 600 personnes.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant