Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,39% à 4.405,66 points, soutenu par l'annonce d'un ralentissement de l'économie chinoise moins fort qu'attendu au premier trimestre :

* Dans ce contexte, nombre de CYCLIQUES ont progressé, notamment l'automobile (+2,9%) qui a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, la Chine étant le principal marché automobile du monde.

RENAULT (+3,96% à 71,99 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, MICHELIN a gagné 2,85% à 89,88 euros, VALEO 4,53% à 98,31 euros, PSA 4,4% à 13,16 euros, FAURECIA 3,41% à 30,61 euros.

SCHNEIDER ELECTRIC s'est adjugé 3,78% à 65,33 euros, SAINT-GOBAIN 3,15% à 43,39 euros et VINCI 2,64% à 54,0 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+4,28% à 14,375 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 et SUEZ ENVIRONNEMENT a gagné 7,06% à 14,715 euros, les deux valeurs ayant été portées par une note d'Exane BNP Paribas qui estime le moment opportun pour réexaminer un possible projet de fusion qui avait fait l'objet de discussions brèves et sans résultats entre les deux groupes il y a deux ans.

* TECHNICOLOR (+7,15% à 5,2 euros) a signé la plus forte hausse de l'indice SBF 120 après les relèvements par Moody's et Standard & Poor's de la note de crédit du groupe spécialisé dans les technologies pour le cinéma et la télévision.

* SOITEC a été la lanterne rouge du SBF 120 avec une chute de 15,89% à 1,8 euro, le titre continuant de souffrir de la décision des autorités californiennes de ne pas retenir la technologie du spécialiste des matériaux semi-conducteurs pour un projet de centrale solaire.

* RÉMY COINTREAU a perdu 2,54% à 62,97 euros, Société générale anticipant une nouvelle période de déclin pour le groupe de spiritueux, sur lequel le broker a abaissé sa recommandation de "conserver" à "vendre".

* EDENRED a perdu 1,21% à 23,67 euros, les analystes soulignant les nouveaux effets défavorables des taux de change sur les résultats du groupe après la publication d'une activité marquée au premier trimestre par les fortes dépréciations des devises vénézuélienne et brésilienne.

* MERCIALYS (+2,86% à 16,005 euros) a poursuivi au premier trimestre son recentrage sur les centres commerciaux et cédé 2,8 millions d'actifs immobiliers jugés non stratégiques.

* VETOQUINOL (-3,41% à 35,94 euros) a fait état d'une baisse de 3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 73,2 millions d'euros, après prise en compte d'un impact défavorable de change de 3%. A périmètre et change constants, les ventes ont progressé de 1,3% en Europe mais ont reculé de 1,9% et 2,5% respectivement en Asie-Pacifique et dans la zone Amériques. (Le communiqué : http://r.reuters.com/guq58v)

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant