Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a terminé en forte hausse, Mario Draghi, le président de la BCE, ayant annoncé un programme de rachats d'obligations d'Etat devant créer plus de 1.000 milliards d'euros de monnaie supplémentaire d'ici fin septembre 2016.

L'indice CAC 40 s'est adjugé 1,52% à 4.552,80 points.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES et BANCAIRES ont profité de l'annonce du plan de la BCE.

SAINT-GOBAIN (+5,11% à 37,975 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, RENAULT a gagné 3,78% à 67,52 euros et BOUYGUES 3,14% à 31,87 euros. Du côté des bancaires, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 3,72% à 38,075 euros, CRÉDIT AGRICOLE 3,44% à 11,43 euros et BNP PARIBAS 2,34% à 49,40 euros.

* ALCATEL-LUCENT a grimpé de 5,09% à 2,994 euros, la valeur profitant également d'une note de Goldman Sachs, qui a ajouté le titre à sa liste de valeurs préférées, dans laquelle le broker dit continuer d'anticiper une amélioration de la marge et de la génération de free cash flow.

* En revanche GEMALTO (-2,71% à 63,11 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, Goldman Sachs, qui a abaissé sa recommandation d'"acheter" à "neutre" sur la valeur, évoquant notamment un manque de clarté sur les applications de plates-formes du groupe dans les systèmes de paiement par téléphones mobiles.

* Des VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été délaissées suite à l'annonce de la BCE, comme ESSILOR (-2,6% à 96,78 euros), PERNOD RICARD (-0,82% à 102,25 euros) ou encore IPSEN (-1,14% à 43,52 euros).

* NEXANS a gagné 4,66% à 29,21 euros malgré son projet d'enregistrer au titre de l'exercice 2014 une dépréciation de 197 millions d'euros pour tenir compte de la dégradation de la conjoncture économique dans plusieurs pays ainsi que du recul des cours du pétrole et de certaines matières premières. Gilbert Dupont a souligné que la dépréciation n'avait pas d'impact sur le cash et que le groupe semblait "assez à l'aise" avec le consensus sur la marge opérationnelle.

* BIOMÉRIEUX s'est adjugé 3,09% à 96,09 euros. La société vise une accélération de sa croissance cette année à la faveur de l'intégration de la société américaine BioFire après une année 2014 conforme à ses attentes.

* AUFEMININ (+2,36% à 26,89 euros) a annoncé une croissance de 16% à périmètre constant de son chiffre d'affaires en 2014, l'activité Publishing en France du groupe ayant crû de 24%.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, Raphaël Bloch et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant