Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
1
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 s'est offert un rebond modeste (+0,59% à 4.549,64 points) après une chute de 2,81% vendredi, tiré par les télécoms et les cycliques comme la construction. Toutefois, le marché a été peu actif en ce jour de fermeture de Wall Street (Labor Day). Le volume des échanges sur les 40 valeurs vedettes a tout juste dépassé les 2,0 milliards d'euros sur Euronext.

* ALSTOM (+3,69 à 28,61 euros) s'est hissé en tête des hausses du CAC 40 et du SBF 120 en fin de séance porté, selon un stratégiste actions, par une dépêche AFP selon laquelle GENERAL ELECTRIC serait parvenu à un accord avec Bruxelles sur l'acquisition de l'activité énergie d'Alstom. Alstom s'est refusé à tout commentaire.

* ORANGE (+2,31% à 14,17 euros) a signé la deuxième plus forte hausse du CAC. Les analystes de Barclays ont mis en exergue le bon positionnement de l'opérateur sur la fibre optique. Par ailleurs, Stéphane Richard,PDG du groupe, a jugé dans une interview que la consolidation du secteur n'était plus à l'ordre du jour mais qu'elle pourrait ressurgir en 2016 après l'attribution des nouvelles fréquences 4G.

* BOUYGUES, dont la filiale Bouygues Telecom reste une cible potentielle, a pris 2,05% à 34,34 euros et ILIAD a gagné 1,24% à 195,65 euros.

* LAFARGEHOLCIM a gagné 1,47% à 53,96 euros, SAINT GOBAIN 0,95% à 40,33 euro. Hors CAC, EIFFAGE a pris 2,96% à 56,96 euros.

* Les PARAPÉTROLIÈRES sont restées sous pression alors que les cours du brut ont chuté (-3,45% à 47,9 dollars pour le baril de Brent). VALLOUREC (-4,01% à 10,18 euros après un plus bas de 10 ans à 10,11 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. CGG a perdu 1,74% à 3,90 euros. TECHNIP a abandonné 0,45% à 46,56 euros.

MAUREL & PROM qui a fait état d'un arrêt de production au Gabon après un incident technique a lâché 3,38% à 4,25 euros.

* Contre la tendance également, EDF (-0,53% à 17,72 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC, UBS ayant abaissé son objectif de cours de 21 à 19 euros sur la valeur et réitéré son conseil de neutralité.

* ESSILOR a cédé 0,37% à 107,05 euros. Raymond James, qui a abaissé son objectif de 121 à 119 euros tout en maintenant son conseil à "surperformance", estime que le groupe d'optique médicale risque de souffrir d'une baisse de la consommation en Amérique latine, notamment au Brésil, ce qui ne devrait cependant pas l'empêcher d'atteindre ses objectifs au second semestre.

* GROUPE FNAC a grimpé de 2,38% à 49,37 euros après l'annonce de l'ouverture de deux magasins franchisés à Abidjan, en partenariat avec Prosuma, le leader ivoirien de la distribution.

(Raoul Sachs, Raphaël Bloch, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jy831 le lundi 7 sept 2015 à 20:39

    Qui sait ou la bille va tomber sur la roulette truquée du casino?