Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, une nouvelle fois en net repli à la clôture sur fond de rechute des cours du pétrole, sous les 30 dollars le baril de brut léger américain et de Brent, et des groupes liés aux matières premières.

Le CAC 40 a reculé de 2,38% à 4.210,16 points. L'indice phare de la Bourse parisienne a cédé 2,85% sur la semaine, et 9,21% depuis le début de l'année.

* Le SECTEUR européen des RESSOURCES DE BASE (-6,32%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe alors que les cours des métaux reculent de nouveau (-1,65% pour le cuivre), et que BHP Billiton (-6,393%) va déprécier de 7,2 milliards de dollars la valeur de ses actifs américains dans le schiste en raison de la conjoncture déprimée des marchés pétroliers et gaziers.

ARCELORMITTAL (-7,03% à 3,053 euros) a enregistré le recul le plus marqué du CAC 40 et ERAMET s'est replié de 7,87% à 21,19 euros.

* Les valeurs PARAPÉTROLIÈRES ont été malmenées une nouvelle fois en Bourse, dans le sillage des cours du pétrole tombés sous le seuil des 30 dollars le baril, ce qui devrait peser sur les projets d'investissements de leurs clients.

TECHNIP a abandonné 3,41% à 38,425 euros, TOTAL 3,03% à 37,655 euros. Hors CAC 40, MAUREL & PROM a reculé de 6,27% à 2,54 euros et CGG de 9,57% à 0,85 euro.

VALLOUREC (-12,77% à 5,47 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120, également pénalisé par la perspective d'un durcissement de son plan de restructuration rapporté par le quotidien Le Figaro.

* Plus généralement, le niveau élevé d'aversion au risque et d'inquiétudes sur les marchés depuis le début de l'année a pénalisé les différentes catégories de valeurs sans distinction.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a baissé de 5,81% à 35,98 euros, SOLVAY de 4,66% à 81,06 euros, ENGIE de 4,12% à 14,295 euros, et RENAULT de 3,37% à 75,13 euros.

* LVMH signe la seule hausse du CAC 40 (+0,29% à 137,40 euros).

* CASINO (+4,84% à 40,035 euros), plus forte des rares progressions du SBF 120, a repris des couleurs au lendemain d'un chute de 6,23%, des marques d'intérêt pour sa filiale Big C cotée en Thaïlande venant s'ajouter à la perspective d'une vente de ses activités au Viêtnam.

* ICADE a pris 0,85% à 61,52 euros. Natixis a porté sa recommandation sur le titre d'"alléger" à "acheter".

* STORE ELECTRONIC SYSTEMS (3,83% à 17,64 euros) a annoncé changer de nom pour devenir SES-imagotag et viser un taux de croissance compris entre 30% et 50% en 2016, compte tenu d'un carnet de commandes record et d’une forte dynamique commerciale en ce début d’année.

* VIRBAC (-10,41% à 172,9 euros) accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes nourris au lendemain d'un avertissement du laboratoire vétérinaire sur son résultat opérationnel 2015.

(Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant