Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la clôture de la Bourse de Paris, où le CAC 40 a reculé de 1,18% à 3.502,09 points, dans l'attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine ce soir et sur fond de rumeurs autour d'un troisième plan d'aide à la Grèce.

La séance a par ailleurs été dominée par l'annonce d'un projet de fusion éventuelle entre EADS et BAE SYSTEMS qui donnerait naissance à un géant mondial de l'aéronautique et de la défense.

* EADS (-10,20% à 25,145 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC, plusieurs analystes ayant abaissé leur recommandation sur la valeur après l'annonce d'une possible fusion avec BAE Systems (-7,29%). Barclays, ainsi que plusieurs intermédiaires, estime que les termes connus du projet de fusion sont plus avantageux pour les actionnaires de BAE Systems que pour ceux d'EADS.

* LAGARDÈRE, a terminé en repli de 0,8% à 23,085 euros après avoir gagné jusqu'à 3,8% en séance. Le groupe, qui détient 7,5% du capital d'EADS, a fait savoir jeudi qu'il voulait s'assurer que toutes les conséquences d'une fusion du groupe d'aéronautique avec le britannique BAE Systems avaient été prises en compte.

* Hors CAC 40, l'action ZODIAC AEROSPACE a gagné 2,05% à 76,60 euros. Société générale a relevé son conseil de vendre à conserver.

* Le regain de prudence des investisseurs a pénalisé les valeurs cycliques et financières. VINCI a perdu 3,62% à 35,455 euros, SCHNEIDER 3,2% à 50,19 euros et VALLOUREC 2,94% à 35,67 euros.

Du côté des banques, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a abandonné 3,26% à 23,925 euros, CRÉDIT AGRICOLE 2,55% à 5,74 euros et BNP PARIBAS 1,57% à 38,31 euros.

* Peu de valeurs du CAC 40 ont terminé en hausse, et avec des progressions de faible ampleur.

* Le secteur TECHNOLOGIQUE a poursuivi sur sa lancée, STMICROELECTRONICS progressant encore de 1,44% à 4,919 euros après avoir pris 9,4% sur les deux séances précédentes. Son concurrent américain TEXAS INSTRUMENT a légèrement relevé sa prévision de résultats pour 2012.

ALCATEL-LUCENT a avancé de 0,84% à 0,957 euro.

* Les titres les plus défensifs ont aussi bien tenu, comme PUBLICIS (+0,89% à 44,04 euros), ESSILOR (+0,59% à 73,15 euros) et PERNOD RICARD (+0,54% à 86,31 euros)

* BULL a pris 3,11% à 2,65 euros, pour signer la meilleure performance du SBF 120 (-1,08%). La valeur a gagné 6% depuis l'annonce de sa sortie de l'indice SBF120 le 6 septembre. Le changement sera effectif le 24 septembre.

* GEMALTO (+2,53% à 66 euros) a conforté son rebond, les investisseurs étant revenus en force sur le dossier après ses résultats semestriels, fin août, et une série de relèvements de recommandations d'analystes. Depuis sa publication du 30 août, le groupe de cartes à puces a vu son titre grimper de 11%.

* GROUPE PARTOUCHE a chuté de 7,84% à 0,94 euro, signant une des plus fortes baisses de l'indice CAC Mid&Small (-0,43%), au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires jugé décevant, qui a poussé l'opérateur de casinos à abandonner ses objectifs financiers 2012.

Blandine Hénault et Raoul Sachs, édité par Pascale Denis

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant