Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le , mis à jour à 18:13
0
RPT-LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
RPT-LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a fini en forte baisse, plombée par de nouvelles craintes sur l'économie chinoise après la chute du bénéfice des entreprises industrielles en Chine, alors que le scandale Volkswagen a lourdement pesé sur le secteur automobile.

L'indice CAC 40 a reculé de 2,76% à 4.357,05 points. Toutes les composantes du CAC 40 ont perdu du terrain.

* Le secteur des RESSOURCES DE BASE (-7,61%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe dans le sillage des cours des métaux et, surtout, de Glencore, qui a chuté de 29,42% avec la montée des craintes entourant l'endettement de ce géant des mines et du négoce des matières premières.

ARCELORMITTAL (-8,26% à 4,62 euros) a signé la plus forte baisse du CAC 40 et APERAM a lâché 8,21% à 22,74 euros.

* Le scandale VOLKSWAGEN a continué de peser lourdement sur le secteur automobile européen (-3,64%).

PSA a perdu 5,23% à 12,41 euros, RENAULT 4,66% à 62,18 euros et VALEO 2,54% à 115 euros.

* KERING (-5,38% à 139,70 euros) et des valeurs cycliques comme LAFARGEHOLCIM (-4,05% à 45,10 euros) et ACCORHOTELS (-3,59% à 40,93 euros) ont perdu du terrain avec les craintes entourant la Chine et son économie.

* Les VALEURS BANCAIRES ont également été délaissées dans un contexte de regain d'aversion au risque. SOCIETE GENERALE a baissé de 4,05% à 38,095 euros, BNP PARIBAS 3,86% à 50,52 euros et CREDIT AGRICOLE 3,43% à 10,14 euros.

* En revanche, SOLOCAL a progressé de 8,97% à 0,243 euro, plus forte des rares hausses du SBF 120, après avoir touché jeudi un plus bas historique à 0,214 euro. Vendredi, Solocal a dit être entré en négociation exclusive pour la cession de Horyzon Media.

* REMY COINTREAU a grimpé de 4,29% à 56,34 euros. Bernstein a relevé sa recommandation de performance en ligne à surperformance sur la valeur, le broker estimant que l'impact de la baisse des ventes de cognac en Chine, dont la contribution à l'Ebit est passée d'environ 50% en 2013 à moins de 30% en 2015, ne doit pas "masquer la très solide performance de Rémy Cointreau aux Etats-Unis".

* DBV TECHNOLOGIES a fini en repli de 9,96% à 67,50 euros, plus forte baisse du SBF 120, la valeur ayant enfoncé deux supports techniques importants, l'un vers 70 euros ainsi que sa moyenne mobile à 50 jours, à 72,469 euros.

* GENFIT a lâché 5,36% à 35,225 euros malgré la réduction de ses pertes au premier semestre, le marché attendant toujours des annonces sur la rencontre de la société de biotechnologie avec les autorités sanitaires américaines.

* CEGEREAL s'est envolée de 23,81% à 33,96 euros pour finir en tête du CAC Mid & Small. Le fonds immobilier Northwood Investors a annoncé vendredi un accord pour acquérir la participation de 59,78% de Commerz Real dans la foncière Cegereal à un prix de 35,62 euros par titre.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Benjamin Mallet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant