Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,44% à 3.390,35 points mais sous son plus haut du jour (3.419,07), réduisant ses gains en fin de séance en réaction à des informations selon lesquelles certains responsables de l'Union européenne étudient un possible report du deuxième plan d'aide à la Grèce (voir ).

* Les valeurs BANCAIRES européennes (+1,74%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe après les propos du gouverneur de la banque centrale chinoise promettant de soutenir l'Europe face à la crise.

A Paris, BNP PARIBAS (+4,09 à 34,885 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. La banque, dont les comptes 2011 ont été pénalisés par les provisions sur la Grèce et la crise financière, a rassuré les marchés sur ses perspectives pour 2012 après avoir fait état d'un bon début d'année dans la banque d'investissement.

SOCIETE GENERALE, qui publie ses résultats jeudi, a progressé de 2,19% à 22,38 euros. En revanche, CREDIT AGRICOLE, la plus exposée à la Grèce via sa filiale Emporiki, a perdu 0,78% à 4,84 euros.

* TECHNIP, qui publie ses résultats jeudi, a gagné 3,26% à 78,27 euros. Le groupe de services pétroliers a annoncé avoir remporté un contrat d'installation d'une conduite de gaz sous-marine dans l'Ouest de l'Australie. Autre valeur corrélée à l'industrie pétrolière, VALLOUREC a gagné 3,14% à 56,11 euros.

* Des CYCLIQUES, hors construction, ont progressé. RENAULT s'est adjugé 1,97% à 36,2 euros, STMICROELECTRONICS 2,65% à 5,264 euros, ACCOR 2,23% à 25,88 euros.

* En revanche, PSA a chuté de près de 7% à 14,06 euros et accusé la plus forte baisse du CAC 40. Le groupe a annoncé de nouvelles mesures d'économies et un vaste plan de cessions d'actifs afin de redresser sa situation financière après un exercice 2011 marqué par une rechute du résultat net. Moody's a placé les notes du constructeur sous surveillance en vue d'un déclassement possible.

* DANONE (+1,87% à 49,91 euros) a déclaré aborder 2012 avec confiance après avoir atteint ses objectifs de croissance pour 2011, grâce notamment à ses bonnes performances dans les pays émergents, où le groupe réalise aujourd'hui plus de la moitié de ses ventes.

* PAGESJAUNES, plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes représentant près de 11 fois le niveau quotidien moyen des trois derniers mois, a chuté de 12,4% à 2,911 euros. Le groupe a annoncé que son conseil d'administration proposerait à titre exceptionnel de ne pas verser le dividende au titre de 2011, après avoir enregistré un recul de son chiffre d'affaires et de sa marge l'an dernier.

* BIC (+2,62% à 73,51 euros) a publié des résultats 2011 en nette hausse grâce à son activité grand public (papeterie, briquets et rasoirs) et a dit viser pour 2012 une marge opérationnelle normalisée "proche du niveau historiquement élevé atteint en 2011".

* NEXANS (+4,75% à 53,42 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 sur des achats à bon compte après une perte de plus de 3% enregistré sur les trois dernières séances.

* HAULOTTE GROUP a gagné 8,5% à 7,53 après l'annonce d'une croissance de 23% du chiffre d'affaires 2011 du fabricant de chariots élévateurs.

* EUROPACORP a abandonné 2,98% à 2,28 euros, la société de production et distribution de cinéma ayant accusé une chute de 58,2% de son chiffre d'affaires au titre de son troisième trimestre fiscal.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant