Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est passé dans le rouge en fin de séance et clôturé en baisse (-0,43% à 3.923,09 points) après avoir passé une bonne partie de la journée dans le vert, porté par des opérations dans le secteur des télécoms et des informations de la presse chinoise selon lesquelles Pékin pourrait décider d'investir massivement dans le secteur ferroviaire pour préserver sa croissance.

* Des craintes sur les trimestriels d'Apple ont pesé sur les technologiques (-0,69%).

* STMICROELECTRONICS (-10,42% à 6,735 euros) a accusé la plus forte baisse des indices CAC 40 et SBF 120, plombé par la nouvelle perte annoncée par le leader européen des semi-conducteurs au deuxième trimestre.

* CAPGEMINI a perdu 1,68% à 40,705 euros et, hors CAC, ALCATEL-LUCENT a lâché 2,99% à 1,592 euro.

* A l'inverse BOUYGUES (+6,85% à 22,0 euros) et VIVENDI (+2,39% à 16,075 euros) ont fini en tête des hausses du CAC 40 après l'annonce de négociations exclusives entre Bouygues Telecom et SFR, filiale de Vivendi, pour mutualiser une partie de leurs réseaux mobiles.

* Cette annonce a pesé sur ILIAD, qui a cédé 1,42% à 167,15 euros.

* VIVENDI a également bénéficié de l'annonce de l'entrée en négociations exclusives pour la vente de ses 53% dans Maroc Telecom à Etisalat, enclenchant ainsi sa première grande opération de désengagement des télécoms.

L'indice Stoxx des TÉLÉCOMS (+0,55%) a signé la 3e plus forte hausse sectorielle en Europe. ORANGE gagnant 2,16% à 7,676 euros après l'officialisation par KPN (+2,8%) de la cession de sa filiale allemande E-Plus à Telefonica Deutschland (-2,8%).

* L'indice des RESSOURCES DE BASE (+2,12%) a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, dopées par le projet de la Chine d'investir dans le secteur ferroviaire, ce qui permettrait d'absorber la surcapacité dans les secteurs de l'acier, du ciment et des matériaux de construction (+0,58%), 1e plus forte sectorielle en Europe.

ARCELORMITTAL a gagné 1,73% à 9,836 euros et ERAMET 1,87% à 74,07 euros. SAINT-GOBAIN a gagné 1,21% à 33,34 euros.

* MICHELIN, qui a gagné 18,47% entre le 24 juin et la clôture de lundi, a subi des prises de bénéfice et cédé 1,69% à 76,3 euros.

* SARTORIUS STEDIM BIOTECH a progressé de 4,41% à 109,0 euros, le spécialiste des fournitures au secteur de la biotechnologie ayant relevé ses objectifs pour 2013 après la croissance de ses résultats semestriels.

* SOITEC s'est adjugé 2,41% à 1,7 euro, le fabricant de plaques de silicium sur isolants ayant signé un accord de coopération avec ALSTOM (-0,23%) pour la création d'une filière française du photovoltaïque à concentration.

* M6 a pris 2,01% à 14,21 euros. JPMorgan a relevé son conseil de "sous-pondérer" à "surpondérer" et porté son objectif de cours de 12,7 à 18,10 euros, le broker jugeant la valeur peu chère et estimant que la forte concurrence du marché télévisuel français est déjà intégré dans les cours.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant