Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse, toujours pénalisée par un ensemble de tensions internationales dans l'est de l'Ukraine, dans la bande de Gaza, en Syrie et en Libye.

L'indice CAC 40 a cédé 0,71% à 4.304,74 points.

* Les VALEURS CYCLIQUES et les FINANCIÈRES ont été les principales victimes en Bourse du regain d'aversion au risque alimenté par les tensions géopolitiques internationales.

SAINT-GOBAIN a reculé de 2,38% à 37,20 euros, ACCOR de 1,85% à 36,165 euros, SCHNEIDER ELECTRIC de 1,44% à 66,21 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 1,35% à 37,495 euros.

CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,85% à 10,085 euros, également pénalisée par un nouvel épisode de la saga Espirito Santo, la banque française étant le deuxième actionnaire de Banco Espirito Santo (-3,1%). Une des holdings de l'empire familial Espirito Santo en déroute, a demandé à être placée en redressement judiciaire au Luxembourg vendredi.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-1,16%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe avec PSA (-3,74% à 10,81 euros, plus forte baisse du SBF 120), dont les derniers chiffres de ventes annoncés jeudi nourrissent les inquiétudes à l'égard de la demande dans certains marchés émergents.

RENAULT a fini en baisse de 1,45% à 69,09 euros.

* AIRBUS GROUP (-2,68% à 43,29 euros) a enregistré la plus forte baisse du CAC 40 dans un environnement peu favorable aux valeurs liées à l'aéronautique.

* AIR FRANCE-KLM (-3,7% à 8,268 euros) a accusé le plus gros repli de son indice sectoriel européen Thomson Reuters (-1,08%), également plombée par un préavis de grève chez Air France pour le milieu des vacances d'été.

* A rebours de la tendance, CAPGEMINI (+1,15% à 50,94 euros) a fini en tête des rares hausses du CAC 40. Des analystes considèrent que le marché sous-estime les résultats de la société, qui pourrait offrir un potentiel de hausse "intéressant" en Bourse. Par ailleurs, sur le plan graphique, la valeur a testé sa moyenne mobile à 200 jours, à 51,13 euros, après avoir franchi une ligne de tendance baissière passant vers 50,60 euros.

* BOUYGUES a grimpé de 1,11% à 29,56 euros, la valeur testant sa moyenne mobile, à 200 jours, à 29,70 euros après avoir fermé un "gap" ouvert jeudi dernier.

* GDF SUEZ a pris 1,09% à 19,99 euros. Des analystes jugent les fondamentaux du groupe solides et estiment son profil de risque plus limité que celui du marché.

* GENFIT (+6,44% à 31,40 euros) a signé la plus forte progression du SBF 120 dans des volumes élevés (2,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext), les investisseurs américains s'intéressant de près à la valeur depuis une note de Deutsche Bank le 14 juillet.

* MONTUPET a avancé de 4,17% à 61,17 euros. Des opérateurs de marché se montrent confiants dans la capacité du fabricant de pièces de fonderie pour l'automobile à améliorer ses marges. Ils s'attendent à ce qu'il délivre un message favorable jeudi à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires semestriel.

* ELIOR a fini sur un gain de 1,66% à 14,10 euros après plusieurs initiations de couverture. Barclays, qui a initié la couverture du titre avec une recommandation à "pondération en ligne" et un objectif de cours de 15,50 euros, considère la valeur de bonne qualité et soulignant sa capacité à dégager de la trésorerie. De son côté, Credit Suisse a démarré sa couverture de la valeur à "surperformer" en visant un cours de 17 euros, l'intermédiaire estimant que le groupe devrait dégager une croissance de ses bénéfices supérieure à ses concurrents.

* ARTPRICE.COM a bondi de 45,72% à 16,70 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 49,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, après la confirmation par le groupe spécialisé dans la cotation du marché de l'art sur internet de son projet d'introduire en Bourse (IPO) sa filiale américaine Artmarket.com.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant