Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 2,89% à 3.101,53 points, plombé par les inquiétudes sur la santé financière de l'Espagne et de la Grèce. Aucune valeur de la cote n'a terminé en territoire positif.

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont signé les plus forts replis du CAC 40, affectées par les craintes concernant l'Espagne après que la Communauté de Murcie, emboîtant le pas à la Communauté de Valence, a demandé une aide financière à Madrid, ce qui a provoqué une nouvelle envolée des taux obligataires espagnols.

CRÉDIT AGRICOLE a décroché de 5,48% à 3,038 euros, BNP PARIBAS de 5,47% à 26,955 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 4,58% à 15,64 euros. Les banques ont contribué de plus de 11 points à la baisse du CAC 40.

AXA s'est replié de 5,42% à 9,19 euros et, hors CAC 40, NATIXIS a lâché 6,38% à 1,804 euro, plus forte baisse du SBF 120.

L'indice Stoxx des banques en Europe a reculé de 2,7% et celui des assurances de 4,29%, plus forte baisse sectorielle.

* ESSILOR INTERNATIONAL a cédé 5,38% à 68,96 euros. Le titre a souffert de prises de bénéfices dans des volumes nourris, alors qu'il progresse de 26,4% depuis le début de l'année, soit la meilleure performance de l'indice parisien sur la période.

* PSA a limité son repli à 0,91% pour finir à 6,505 euros. Le site PSA de Sevelnord (Nord) produira à partir de 2013 des fourgonnettes pour Toyota, une bouffée d'oxygène pour la deuxième usine française du groupe la plus menacée après celle d'Aulnay-sous-Bois.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, à deux jours d'une négociation sociale au sein du groupe, a demandé à PSA des "engagements forts" pour limiter l'impact de son plan de restructuration sur l'emploi.

* ALCATEL-LUCENT a également résisté, en clôturant sur une note stable à 0,916 euro. Le titre a bénéficié d'achats à bon compte après avoir décroché de 3,88% vendredi. La valeur avait plongé de 19,75% mercredi dernier après un avertissement sur résultats.

* APERAM a perdu 6,22% à 9,528 euros, deuxième plus forte baisse de l'indice SBF 120. Les valeurs minières européennes ont chuté de 3,4% - parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe - dans le sillage des cours du cuivre (-1,81%).

Aperam publie ses résultats semestriels mardi.

* VIRBAC et BIOMÉRIEUX, les deux plus fortes hausses du SBF120, ont avancé respectivement de 2,14% à 140,65 euros, et de 1,77% à 65,64 euros. Les deux titres ont bénéficié d'achats à bon compte, Virbac ayant chuté vendredi de 2,24% et Biomérieux de 2,54% à la suite de la publication de leur chiffre d'affaires trimestriel.

* EUROTUNNEL a reculé de 5,81% à 5,917 euros après avoir annoncé une rentabilité inférieure aux attentes au premier semestre, malgré une hausse du trafic grâce au jubilé de la reine et à la préparation des Jeux olympiques de Londres.

* FONCIÈRE DES RÉGIONS et MERCIALYS ont abandonné respectivement 3,43% à 56,01 euros et 4,6% à 14,725 euros. ING a abaissé sa recommandation sur les deux valeurs d'acheter à conserver.

* AIR FRANCE-KLM a lâché 5,46% à 3,672 euros. Un tiers des quelque 400 vols initialement prévus sur l'ensemble du week-end par la compagnie aérienne Régional, filiale d'Air France, ont été annulés à cause d'une grève nationale, selon la direction de la société.

Blandine Hénault et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant