Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en retrait de 0,18% à 4.312,28 points, ayant effacé une partie de ses pertes en milieu d'après-midi avec la hausse du cours du pétrole et des métaux. La séance s'est déroulée dans les volumes les plus faibles de l'année, et n'ont atteint que 40% de leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois sur Euronext.

* Les VALEURS AUTOMOBILES ont reculé de 0,41%. Le fonds souverain norvégien, le premier au monde, a annoncé dimanche qu'il comptait participer aux plaintes contre l'allemand VOLKSWAGEN.

VALEO a perdu 2,78% à 136,4 euros, repli le plus marqué du CAC 40, PEUGEOT a cédé 1,13% à 13,545 euros et RENAULT 0,62% à 80,25 euros.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES (+1,84%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe. La tonne de cuivre s'échange pour 4.655 dollars (+0,59%) à 17h35 à Londres, soutenue par la faiblesse du dollar.

* ARCELORMITTAL a pris 1,9% à 4,19 euros, plus forte hausse du CAC 40.

* Le SECTEUR lié au PÉTROLE a pour sa part gagné 0,96%. Les prix de l'or noir sont à leur plus haut depuis six mois (+2,45% à 49 dollars pour le baril de Brent) alors que Goldman Sachs, l'un des investisseurs les plus pessimistes ces derniers mois sur les perspectives d'évolution des cours du pétrole, a relevé lundi ses prévisions à court terme en expliquant que le marché mondial était de nouveau déficitaire à cause des perturbations dans la production du Nigeria et du Canada.

* TOTAL a clôturé en hausse de 0,77% à 43,15 euros, TECHNIP de 0,76% à 46,2 euros. Hors CAC 40, CGG a pris 9,84% à 0,67 euro, plus forte hausse du SBF 120, tandis que VALLOUREC a gagné 4,71% à 3,265 euros et MAUREL & PROM 2,57% à 3,19 euros.

* EUTELSAT (-6,79% à 18,45 euros, plus forte baisse du SBF 120) a poursuivi sa chute entamée vendredi dans des volumes étoffés, atteignant quatre fois et demie leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation à sous-pondérer, alors que Natixis, Kepler Chevreux, Barclays et HSBC avaient déjà abaissé leurs recommandations respectives vendredi. L'opérateur a nettement réduit ses objectifs jeudi soir.

(Joseph Sotinel, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant