Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse, plombée par plusieurs publications d'entreprises jugées décevantes et une nette dégradation inattendue de la confiance du consommateur américain en avril.

L'indice CAC 40 a perdu 1,81% à 5.173,38 points.

* ORANGE (-4,67% à 14,89 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir fait état d'un recul de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité au premier trimestre, pénalisé par l'impact persistant de la baisse des prix.

* Hors CAC 40, NUMERICABLE-SFR a fini en repli de 5,23% à 50,01 euros et ILIAD de 2,29% à 213,15 euros.

* Les déceptions liées à la statistique américaine et aux résultats des entreprises ont nourri de nouvelles prises de bénéfices sur certains titres.

* AIRBUS GROUP a cédé 4,33% à 62,90 euros après un bond de 59% entre début janvier et lundi. VALEO a reculé de 3,78% à 147,55 euros, après un gain de 48% depuis le début de l'année, ou encore ACCOR a lâché 2,82% à 49,33 euros (+36% entre début janvier et lundi).

* CAPGEMINI a fini en repli de 3,61% à 81,49 euros au lendemain d'une hausse de 7,87% consécutive à l'annonce de l'acquisition de l'américain Igate et du relèvement de son objectif de croissance du chiffre d'affaires. UBS a abaissé son conseil d'achat à neutre, estimant que cette acquisition est une bonne opération mais qu'elle est déjà reflétée dans les cours.

* Le SECTEUR européen de la santé (-2,51%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe au lendemain du rejet par Mylan de l'offre de reprise non sollicitée de 40 milliards de dollars (36,9 milliards d'euros) du groupe israélien Teva Pharmaceuticals.

* SANOFI a baissé de 3,27% à 94,15 euros.

* En revanche, ARCELORMITTAL (+1,27% à 10,005 euros) a fini en tête des rares hausses du CAC 40, et APERAM a gagné 0,98% à 36,46 euros. L'Union européenne imposera le mois prochain des droits anti-dumping sur les importations d'une catégorie d'aciers électriques de cinq pays, selon des sources au fait d'une proposition de la Commission européenne.

* TOTAL (+1,04% à 49,68 euros) a publié des résultats en baisse mais supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre 2015 à la faveur des performances de la branche Raffinage-Chimie et de la forte hausse de la production qui ont atténué les effets de la chute des cours du pétrole.

* KERING a avancé de 1,01% à 169,85 euros. Un stratégiste parisien dit espérer une amélioration de la situation au sein du groupe après la nouvelle déception de sa marque phare, Gucci, au premier trimestre.

* EDF (+0,68% à 23,095 euros) a testé sa moyenne mobile à 50 jours, à 23,126 euros, à la suite d'un rebond sur un support technique vers 22,50 euros.

* NEXANS a bondi de 12,45% à 36,40 euros, plus forte progression du SBF 120 après la publication de son activité trimestrielle, des analystes jugeant que le fabricant de câbles pour les secteurs de l'énergie et des télécoms bénéficie de bonnes perspectives du point de vue géographique.

* SOLOCAL (-14,1% à 0,53 euro) a enregistré la plus mauvaise performance de l'indice SBF 120 après que l'ex-PagesJaunes a révisé à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour cette année.

* M6 (-5,42% à 18,59 euros) a fait état d'une progression de ses recettes publicitaires en début d'année grâce au renforcement de sa présence dans le numérique, mais la valeur a pâti d'un chiffre d'affaires ressorti très légèrement inférieur aux attentes et d'une préférence des investisseurs pour TF1 (-1,81% à 15,73 euros).

* CARMAT a grimpé de 2,36% à 73,18 euros. Selon le quotidien Libération, un coeur artificiel développé par la société française a été implanté il y a près de deux semaines chez un troisième patient.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant