Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, soutenue comme les autres grands indices boursiers par l'annonce, avec exécution dès ce vendredi, d'une troisième vague d'assouplissement monétaire quantitatif de la Fed pour relancer l'économie américaine et les créations d'emploi.

Le CAC 40 s'est adjugé 2,27% à 3.581,58 points, se rapprochant de son plus haut de l'année (3.600 points). Sur la semaine, l'indice a gagné 1,78%.

* EADS (+0,64% à 25,305 euros) s'est repris modestement après une chute de plus de 15% au cours des deux séances précédentes, le titre s'étant rapproché - avec un plus haut à 26,0 euros - de la valorisation d'EADS calculée par des analystes selon les termes connus du projet de fusion avec BAE SYSTEMS (+2,94%) et sur la base du cours de clôture du 11 septembre (29,67 euros), soit entre 27 et 28 euros.

* Selon un scénario qui change rarement ces dernières semaines, les valeurs CYCLIQUES et FINANCIÈRES, les plus sensibles aux décisions des banques centrales, ont été les principaux vecteurs du marché.

ARCELORMITTAL (+9,17% à 13,39 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120, à l'image des autres valeurs de la métallurgie et des minières dont l'indice Stoxx (+6,05%) a fini en tête des hausses sectorielles en Europe. Suivent : VALLOUREC (+7,23% à 38,25 euros), SAINT-GOBAIN (+6,7% à 30,345 euros), RENAULT (+5,59% à 41,585 euros), BOUYGUES (+5,47% à 21,215 euros) et PSA (+5,17% à 7,043 euros).

BNP PARIBAS a gagné 4,39% à 39,99 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 3,45% à 24,75 euros et CRÉDIT AGRICOLE 3,43% à 5,937 euros.

* STMICROELECTRONICS a progressé de 5,16% à 5,173 euros. Le fabricant européen de semi-conducteurs présentera en décembre un nouveau plan stratégique articulé autour de deux piliers, l'analogique et le numérique.

* L'ORÉAL (-0,15% à 97,5 euros) et ESSILOR INTERNATIONAL (-0,04% à 73,12 euros), deux valeurs défensives, ont été les seules valeurs du CAC 40 à finir dans le rouge.

* TOTAL a gagné 2,32% à 41,84 euros. Le Soudan du Sud va diviser en trois un gigantesque bloc d'exploration pétrolier détenu à 32,5% par TOTAL, attribuant un bloc au groupe français, dans le cadre du plus grand rebattage des cartes dans les concessions depuis l'accession à l'indépendance du pays en juillet 2011.

* CLUB MÉDITERRANÉE (-2,84% à 13,7 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 2,7% à 332 millions d'euros au troisième trimestre et note que ses réservations cumulées pour l'été ont été légèrement supérieures à celles de l'an dernier. . Un analyste souligne que Club Med n'est pas à l'abri d'une conjoncture dégradée.

* SEQUANA (+7,43% à 1,735 euros) a annoncé la fermeture de trois usines au Danemark, au Royaume-Uni et en Argentine, réduisant de 10% ses capacités de production pour s'adapter à la baisse continue de la demande de papiers graphiques. Ces fermetures toucheront environ 430 personnes. Une charge de restructuration d'environ 25 millions d'euros sera comptabilisée au troisième trimestre.

* VIVALIS a gagné 6,33% à 6,38 euros après avoir annoncé l'avancement en phase III d'un vaccin contre la grippe humaine, mis au point sur la base de sa technologie par le spécialiste japonais des vaccins Kaketsuken et GlaxoSmithKline.

Portzamparc réitère son conseil d'achat et son objectif de cours de 13 euros, jugeant qu'il s'agit d'une étape importante qui montre le bon déroulement du principal partenariat de Vivalis.

Raoul Sachs, Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant