Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,95% à 3.497,22 points. Les marchés d'actions européens ont été de nouveau gagnés par l'inquiétude concernant la croissance après la publication d'un indice Ifo du climat des affaires en Allemagne au plus bas depuis février 2010.

* Les VALEURS CYCLIQUES et les FINANCIÈRES ont été les principales victimes de ces inquiétudes, nourries de surcroît par l'austérité budgétaire que mettent en oeuvre les pays de la zone euro pour tenter de sortir de la crise de la dette.

STMICROELECTRONICS (-4,29% à 4,526 euros), VALLOUREC (-3,91% à 35,155 euros), ALCATEL-LUCENT (-2,79% à 0,907 euro), SAINT-GOBAIN (-2,74% à 29,46 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40.

CREDIT AGRICOLE a perdu 2,37% à 5,714 euros. Selon le Wall Street Journal, CASA devrait injecter entre 600 et 700 millions d'euros supplémentaires dans sa filiale grecque Emporiki avant de pouvoir la vendre. CASA n'a pas souhaité faire de commentaire.

SOCIETE GENERALE a cédé 1,64% à 23,405 euros, BNP PARIBAS 1,51% à 39,065 euros.

* CAPGEMINI (+0,88% à 32,83 euros), TOTAL (+0,8% à 40,55 euros), LVMH (+0,24% à 122,85 euros) et L'OREAL (+0,22% à 97,33 euros) ont été les seules valeurs du CAC 40 à finir dans le vert.

Kepler a relevé son objectif de cours sur CAPGEMINI de 35 à 41 euros.

TOTAL, qui se négociait ex-dividende, a annoncé que ses nouveaux projets devraient lui permettre de produire environ trois millions de barils équivalent pétrole par jour à l'horizon 2017, contre 2,3 millions par jour en 2011.

* EADS a perdu 2,72% à 25,0 euros alors que, selon un document du gouvernement allemand, Paris et Berlin ont émis des réserves sur le projet de fusion avec BAE SYSTEMS

* SOLVAY a perdu 1,82% à 93,27 euros pour son premier jour de cotation au sein du CAC 40, où il remplace PSA (+0,82% à 6,553 euros).

* CGGVERITAS a chuté de 5,25% à 24,435 euros après l'acquisition de la division Géoscience du groupe néerlandais d'ingénierie Fugro pour un montant brut de 1,2 milliard d'euros. Les investisseurs s'inquiètent des effets de l'opération sur le capital et l'endettement de la société.

* EIFFAGE (-5,26% à 27,17 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 sur des prises de bénéfice après une progression de plus de 10% depuis le 13 septembre, date à laquelle a commencé une réappréciation du titre par des analystes.

* VIRBAC (+4,231% à 135,5 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, après une baisse de 4,3% vendredi, NFinance Securities ayant alors estimé que la croissance organique du laboratoire vétérinaire devrait ralentir dans les prochains mois, un élément susceptible d'entraîner une "correction sensible" du titre.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant