Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,56% à 4.591,92 points, effaçant ses pertes après la publication des chiffres hebdomadaires des stocks américains de pétrole montrant une hausse moins forte que prévu qui a fait remonter les cours du brut (+1,14% pour le baril de Brent).

* ACCORHOTELS, plus forte hausse du SBF 120, a gagné 5,25% à 40,965 euros, porté par un premier trimestre supérieur aux attentes et par un nouvel accès de spéculation liée à la poursuite du grignotage de son capital par Jin Jiang. Le groupe chinois est encore monté d'un cran au capital d'AccorHotels, musclant ses positions à l'approche de l'arrivée prochaine du Qatar et de l'Arabie saoudite au capital du groupe hôtelier français.

* Les VALEURS BANCAIRES ont été recherchées dans un contexte de reflux des risques et alors que, selon plusieurs analystes, les niveaux de valorisation sont attractifs, l'indice européen des banques (+2,2%) affichant un recul de plus de 15% depuis le début de l'année.

BNP PARIBAS a pris 2,6% à 46,815 euros, suivie par SOCIETE GENERALE (+2,57% à 35,11 euros) et CREDIT AGRICOLE (+2,2% à 9,963 euros). Hors CAC, NATIXIS a pris 3,11% à 4,871 euros.

* ARCELORMITTAL a gagné 2,62% à 5,329 euros, profitant des données de l'Association mondiale de l'acier montrant que la production mondiale d'acier brut a diminué de 0,5% à 137 millions de tonnes en mars sur un an.

L'ensemble des valeurs liées aux RESSOURCES DE BASE ont été bien orientées, signant la plus forte hausse sectorielle en Europe (+2,55%). ERAMET a grimpé de 5,47% à 26,82 euros.

* ZODIAC AEROSPACE a grimpé de 3,97% à 18,195 euros. La société a annoncé qu'elle était en train de régler ses derniers retards de sièges et avait quasiment atteint son objectif de production mensuelle de toilettes pour l'A350, le nouveau long-courrier d'Airbus (+0,14% à 57,46 euros).

* EDF a pris 3,32% à 11,995 euros. La vigilance de l'Etat français envers EDF est "totale", a promis mercredi le gouvernement après une réunion à l'Elysée sur la situation financière du géant de l'électricité.

* En revanche, les VALEURS TECHNOLOGIQUES ont reculé, pénalisées par les annonces d'INTEL qui a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires annuel et table désormais sur une croissance d'environ 5%, contre une hausse de 5% à 10% évoquée précédemment.

INGENICO a lâché 2,26% à 98,67 euros, plus forte baisse du SBF 120. NOKIA a abandonné 1,84% à 5,455 euros, ATOS 1,53% à 74,81 euros et STMICROELECTRONICS 1,49% à 5,145 euros.

* Plusieurs valeurs offrant un PROFIL DEFENSIF ont également été délaissées, après avoir été recherchées en début de semaine.

CAP GEMINI a perdu 2,05% à 79,88 euros, plus forte baisse du CAC 40. VINCI a cédé 0,94% à 65,56 euros et VEOLIA 0,72% à 21,335 euros.

(Raphaël Bloch et Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant