Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40, pénalisé par le recul de Total et les doutes sur la croissance mondiale et la situation budgétaire en Espagne, a perdu 1,14% pour finir à 3.430,15 points, juste sous sa moyenne mobile à 50 jours et sous son plus bas du 23 mars :

* TOTAL a perdu 1,40% à 38,02 euros. Poids lourd du CAC 40, c'est encore le titre qui a pesé le plus sur l'indice au lendemain d'une chute de 6%. Le groupe pétrolier tente toujours d'identifier la cause spécifique de la fuite de gaz en cours sur un gisement en mer du Nord.

* Les BANCAIRES ont pesé aussi sur l'indice. SOCIETE GENERALE et BNP PARIBAS, qui ont fourni des éléments chiffrés des progrès réalisés dans l'allègement de leurs bilans, ont perdu respectivement 2,89% à 22,87 euros et 1,3% à 36,90 euros. CREDIT AGRICOLE a reculé de 2,82% à 4,75 euros.

* Les valeurs CYCLIQUES, comme à chaque regain de craintes sur la macroéconomie, ont également figuré parmi les plus fortes baisses. ALSTOM a perdu 3,64%, plus forte baisse du CAC 40, à 29,615 euros, suivi par ARCELORMITTAL (-3,44% à 14,18 euros).

Hors CAC 40, EIFFAGE a essuyé la plus forte baisse du SBF 120, avec une perte de 3,89% à 28,935 euros.

* STMICROELECTRONICS (+0,44% à 6,178 euros) a résisté à la baisse. Exane BNP Paribas s'attend à un rebond de l'industrie des semi-conducteurs.

* ESSILOR INTERNATIONAL (+1,77% à 66,60 euros), DANONE (+0,40% à 52,29 euros) et PSA (+0,08% à 12,64 euros) ont été les trois seules autres valeurs du CAC 40 à finir en hausse.

* PSA a annoncé que l'augmentation de capital lancée pour sceller son alliance avec GM avait été souscrite 1,78 fois.

* DANONE a profite du fait qu'UBS l'a intégrée dans sa liste de valeurs préférées du secteur en Europe.

* DASSAULT SYSTEMES (+2,83% à 67,69 euros) et GEMALTO (+1,42% à 48,81 euros) sont arrivés en tête des hausses du SBF 120. Natixis est passé à l'achat sur Dassault et CA Cheuvreux à "surperformance" sur Gemalto.

* NEOPOST a perdu 3,0% à 48,925 euros après avoir prévenu mardi soir d'un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires cette année et d'une stagnation de sa marge opérationnelle dans un climat économique "incertain".

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant