Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris vendredi, où le CAC 40 a gagné 1,49% à 4.410,55 points, soutenu par la décision de la Banque d'Angleterre (BoE) d'abaisser son taux directeur et de lancer un programme de rachat d'actifs ainsi que par des créations d'emplois aux Etats-Unis nettement supérieures aux attentes en juillet.

Sur la semaine, l'indice parisien a toutefois reculé de 0,7%.

* LAFARGEHOLCIM a gagné 5,42% à 44,465 euros, plus forte hausse du SBF 120. Le cimentier franco-suisse a publié un bénéfice opérationnel meilleur que prévu au deuxième trimestre grâce à des hausses de prix et des synergies.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE a pris 2,96%, plus forte hausse sectorielle en Europe. Particulièrement plombé par le vote du Brexit, le secteur pourrait profiter des mesures de soutien à l'économie britannique de la BoE, estime un trader basé à Paris, qui précise rester très prudent sur ces valeurs.

* GROUPE PSA a pris 4,14% à 13,215 euros, RENAULT 3,92% à 77,11 euros, VALEO 2,85% à 45,97 euros, MICHELIN 2,3% à 93,76 euros.

* SFR GROUP (+4,6% à 21,165 euros, plus forte hausse du SBF 120) a poursuivi son rebond après avoir atteint son point le plus bas de l'année mercredi. Le groupe a trouvé jeudi un accord de principe avec les syndicats CFDT et Unsa, majoritaires au sein du groupe, sur son plan de départs volontaires.

* SANOFI (-0,3% à 72,53 euros, plus forte des deux baisses du CAC 40) n'a pas profité du rebond du marché et a reculé pour la quatrième séance consécutive. CVS Caremark, deuxième chaîne pharmaceutique aux Etats-Unis, a annoncé en début de semaine sa décision de retirer en 2017 le Lantus et le Toujeo de la liste des médicaments qu'il rembourse au nom des assureurs-santé, un coup dur pour l'activité diabète du groupe français.

* GEMALTO, qui publiera ses résultats semestriels le 26 août, a reculé de 3% à 53,99 euros, plus forte baisse du SBF 120. Credit Suisse, qui a abaissé son objectif de cours de 47 à 45 euros, estime que l'activité Paiements du groupe pourrait montrer des signes de faiblesse lors de cette publication.

* CASINO a perdu 1,46% à 45,115 euros. Raymond James a abaissé son objectif de cours sur le titre de 64 à 53 euros tout en restant à surperformance, se disant déçu par les résultats du groupe en Amérique latine. Par ailleurs, Morgan Stanley a abaissé sa recommandation de "pondération en ligne" à sous-pondérer".

(Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant