Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,18% à 3.411,54 points, les investisseurs espérant un accord rapide en Grèce sur le deuxième plan de sauvetage soumis aux dirigeants des diverses formations politiques du pays.

* ARCELORMITTAL (+3,28% à 16,69 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40 et sa filiale APERAM (+6,99% à 16,445 euros) a signé la plus forte progression du SBF 120 après avoir dit prévoir une amélioration de leurs résultats début 2012.

* Les BANCAIRES ont profité des espoirs du marché sur une résolution de la situation en Grèce. BNP PARIBAS s'est adjugé 2,13% à 35,735 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,21% à 23,835 euros et CREDIT AGRICOLE 1,60% à 5,263 euros. L'indice sectoriel Stoxx a progressé de 0,61%.

* Illustrant toutefois les incertitudes du marché durant toute la séance sur la résolution de la crise grecque alors que les tensions sociales s'intensifient en Grèce, les DÉFENSIVES ont également gagné du terrain, SANOFI avançant de 1,31% à 56,53 euros, DANONE 0,94% à 48,865 euros, ESSILOR 0,37% à 56,51 euros et AIR LIQUIDE 0,11% à 97,77 euros.

* LVMH (-2,60% à 125,30 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40 sur des prises de bénéfice, le titre ayant progressé de près de 18% entre fin décembre et le 6 février. Par ailleurs, Paolo Bulgari, Nicola Bulgari et Francesco Trapani ont annoncé lundi avoir cédé une petite partie de leurs participations dans le capital de LVMH, au total 0,88%, soit 4,48 millions d'actions vendues via un placement accéléré dirigé par Credit Suisse.

* De nombreuses CYCLIQUES ont également subi des prises de bénéfices. ACCOR a reculé de 2,44% à 24,785 euros après un gain de 30% depuis le début de l'année, RENAULT de 1,00% à 36,705 euros (+38% depuis janvier) et STMICROLECTRONICS de 1,55% à 5,16 euros (+14% en début d'année). L'indice Stoxx du secteur automobile a abandonné 1,3% et celui de la construction 0,45%.

* De même, TECHNICOLOR a perdu 6,97% à 2,364 euros, plus forte baisse du SBF 120, après avoir avancé de près de 13% entre le 30 janvier et le 6 février.

* SAFRAN a cédé 2,11% à 23,94 euros. CA Cheuvreux a abaissé sa recommandation sur la valeur de "surperformer" à "sous-performer".

* LAGARDÈRE a abandonné 5,72% à 21,82 euros après avoir fait état d'un chiffre d'affaires légèrement inférieur aux attentes en 2011, pénalisé par le recul de ses revenus dans l'édition, et avoir annoncé des dépréciations de l'ordre de 900 millions d'euros.

* DASSAULT AVIATION a perdu 1,85% à 682,17 euros. BAE Systems est ouvert à toutes les options, y compris baisser le prix de son avion Typhoon, pour tenter de reprendre l'avantage pris par le Rafale de Dassault dans le cadre de l'appel d'offres de 20 milliards de dollars de l'armée de l'air indienne, a déclaré au Financial Times le directeur général du groupe britannique, Ian King.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant