Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a limité ses gains à 0,04% pour clôturer à 4.423,38 points, la hausse du secteur des matières premières ayant compensé la baisse des valeurs liées au tourisme et au transport aérien.

* ARCELORMITTAL a grimpé de 2,96% à 4,723 euros, plus forte hausse de l'indice CAC 40, portée par une note d'ING qui anticipe une amélioration de la rentabilité du géant de l'acier grâce à la hausse des prix et des droits de douanes aux États-Unis et en Europe.

Dans son sillage, APERAM a pris 4,13% à 36,43 euros et ERAMET 1,39% à 33,55 euros.

* KERING a gagné 2,23% à 151,35 euros. Gucci, principal centre de profit du groupe, a vu ses ventes fortement accélérer depuis le mois de mars et pense être en bonne voie pour pouvoir à moyen terme croître plus de deux fois plus vite que le marché du luxe, malgré un environnement difficile.

* Les VALEURS PÉTROLIÈRES ont profité de la hausse du baril de Brent qui est repassé au-dessus des 50 dollars (+1,85% à 50,56 dollars à 17h40).

TOTAL a gagné 1,87% à 42,465 et TECHNIP 2,72% à 49,25 euros. Hors CAC 40, CGG, plus forte hausse de l'indice SBF 120, s'est adjugé 4,62% à 0,68 euro, MAUREL ET PROM a pris 2,77% à 3,34 euros et VALLOUREC 2,74% à 3,263 euros.

* NEXANS a chuté de 6,76% à 42,625 euros dans des volumes fournis et signé la plus forte baisse du SBF 120, pénalisée par une note de Goldman Sachs, qui a abaissé sa recommandation de "surperformance" à "neutre", anticipant une baisse des résultats et un flux de trésorerie négatif pour le fabricant de câbles électriques.

* AIR FRANCE-KLM a perdu 5,42% à 6,839 euros, sa plus forte baisse en pourcentage en une séance depuis février (-5,7%), pénalisé par une note sectorielle de Barclays, qui juge impossible la mise en place des réformes nécessaires à la restructuration de la compagnie aérienne.

* CASINO a avancé de 2,7% à 54,31 euros. Le distributeur a lancé une offre de rachat sur 500 millions d'euros d'obligations 2023, 2025 et 2026, ce qui lui permettra de réduire sa dette brute et son coût d'endettement financier dès cette année.

* COMPAGNIE DES ALPES a grimpé de 6,02% à 17,27 euros, parmi les plus fortes hausses de l'indice CAC Mid & Small. La société a confirmé lundi sa volonté d'explorer des partenariats, éventuellement capitalistiques, et a fait état de discussions en cours avec des investisseurs potentiels, précisant toutefois qu'aucune décision n'était prise pour le moment.

* AB SCIENCES a pris 1,82% à 16,20 euros. Les rapporteurs nommés par l'EMA ont recommandé le dépôt d'un dossier de demande d'autorisation conditionnelle de mise sur le marché du masitinib en combinaison pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA). (Le communiqué: http://bit.ly/1PyXEoC)

* FUTUREN - La cotation du titre, suspendue ce lundi, reprendra mardi, selon un avis de l'AMF. Les principaux actionnaires du groupe ont annoncé un pacte concertant et ont exercé tous leurs bons de souscription d'achat. Le concert détiendra au moins 52,8% du capital et l'irlandais GB Select Investments lancera une offre à 0,70 euro par action sur le solde des actions.

(Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant