Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,85% à 4.282,54 points, alors que le recul des prix du pétrole et des matières premières pèse sur les marchés après que la Fed, dans le compte rendu de sa réunion d'avril, a évoqué une possible hausse des taux d'intérêt américains en juin.

* Les valeurs liées au TOURISME (-0,02%) ont réagi modérément à la disparition d'un Airbus A320 d'EgyptAir. L'appareil qui a disparu entre Paris et Le Caire s'est abîmé en Méditerranée, a déclaré jeudi le président français François Hollande, et la Grèce a annoncé que des débris avaient été retrouvés en mer. Les autorités égyptiennes n'excluent aucune hypothèse, y compris celle d'un acte terroriste.

* En France, ADP a reculé de 1,88% à 107,2 euros et ACCORHOTELS de 1,6% à 38,165 euros. AIR FRANCE-KLM a limité ses pertes à 1,06% à 7,365 euros tandis qu'AIRBUS a gagné 0,23% à 53,33 euros.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont perdu 2,55% alors que celles liées au PÉTROLE reculaient de 2,53%. Le dollar monte en réaction au compte rendu de la Fed (à 1,1207 dollar pour un euro à 17h45).

ARCELORMITTAL s'est replié de 5,8% à 3,932 euros, plus forte baisse du SBF 120. APERAM a reculé de 4,18% à 32,415 euros et ERAMET de 6,03% à 27,27 euros.

TOTAL a perdu 2,39% à 42,13 euros, VALLOUREC 5,16% à 3,182 euros et CGG 4,48% à 0,64 euro.

* En revanche, TECHNIP a grimpé de 6,31% à 49,3 euros, plus forte hausse du SBF 120. Le groupe français et l'américain FMC Technologies ont annoncé un projet de fusion par apport de titres visant à créer un nouvel ensemble spécialisé dans les équipements pétroliers et gaziers et à réduire les coûts de leurs clients.

* Les VALEURS BANCAIRES ont limité leurs pertes à 0,02% en Europe, soutenues selon plusieurs analystes par le regain de spéculations sur de possibles fusions entre banques italiennes qui pourraient faciliter la gestion de leurs 360 milliards d'euros de prêts à risque.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a gagné 1,31% à 34,465 euros et BNP PARIBAS 0,72% à 45,305 euros.

* EULER HERMES a chuté de 4,53% à 78,38 euros. L'assureur allemand Allianz Vie a vendu toute sa participation dans l'assureur-crédit, une annonce qui a surpris par son calendrier.

* GECINA (-1,7% à 127,2 euros) a annoncé une contre-offre sur Foncière de Paris, déjà convoitée par la société d'investissement immobilier Eurosic. Gecina fait valoir que la transaction serait "fortement relutive" sur le résultat net récurrent par action dès l’acquisition.

Les titres Foncière de Paris et Eurosic sont suspendus ce jeudi et leur cotation reprendra vendredi.

* GAMELOFT reculait de 0,69% à 7,18 euros quand le titre a été suspendu à la demande de l'Autorité des marchés financiers à 14h20. Vivendi (-0,93% à 17,005 euros) a relevé pour la seconde fois son offre sur le solde du capital de Gameloft à 8 euros par action, une semaine avant la clôture de son offre hostile sur l'éditeur de jeux vidéo. La cotation de Gameloft reprendra vendredi.

(Joseph Sotinel et Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant