Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée une séance marquée par de nombreuses publications de résultats d'entreprises, l'indice CAC 40 clôturant en hausse de 0,08% à 5.086,74 points.

* TECHNICOLOR s'est envolée de 17,26% à 7,188 euros, au plus haut depuis mai 2010, plus forte hausse du titre en une séance depuis décembre 2009 et meilleure performance du SBF 120, après avoir annoncé être entré en négociations exclusives avec le groupe américain Cisco pour lui racheter sa division Cisco Connected Devices pour un montant de 550 millions d'euros (600 millions de dollars).

* STMICROELECTRONICS a bondi de 7,74%, plus forte hausse sur une séance depuis avril 2013, à 7,332 euros, reflet du soulagement des investisseurs après des résultats conformes aux attentes au deuxième trimestre, même si le fabricant de semi-conducteurs se montre à nouveau prudent pour le trimestre en cours. Dans son sillage, le secteur européen des valeurs technologiques a pris 0,72%, plus forte hausse sectorielle en Europe.

* PLASTIC OMNIUM a avancé de 7,55% à 25,93 euros, l'équipementier automobile profitant de ses résultats semestriels ressortis au-dessus des attentes et de l'avance prise sur ses objectifs.

* De son côté, VALEO a baissé de 1,57% à 128,30 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+3,22% à 20,50 euros, plus forte hausse du CAC 40) et SUEZ ENVIRONNEMENT (+2,58% à 18,32 euros) ont été soutenues par une note d'Exane BNP Paribas, qui a relevé ses prévisions pour les deux valeurs sur fond d'amélioration des perspectives du marché des déchets en Europe.

* UNIBAIL-RODAMCO (+0,95% à 243,90 euros) a relevé son objectif de résultat net récurrent par action pour l'ensemble de l'année 2015 après avoir enregistré une croissance de son bénéfice semestrielle retraité de l'impact des cessions effectuées en 2014 et janvier 2015.

* Les VALEURS BANCAIRES ont progressé dans le sillage de Crédit Suisse (+6,22%), qui a publié un bénéfice dépassant le consensus au deuxième trimestre.

SOCIETE GENERALE a grimpé de 0,71% à 45,65 euros, CREDIT AGRICOLE de 0,66% à 14,385 euros et BNP PARIBAS de 0,42% à 57,09 euros.

* En revanche, les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont perdu du terrain sur fond de craintes autour de la demande chinoise et de pessimisme des analystes quant à une remontée des prix du baril de Brent à court terme. Les indices européens des secteurs de l'ENERGIE (-1,39%) et des RESSOURCES de BASE (-2,13%) ont figuré parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

TECHNIP a cédé 1,52% à 49,75 euros et ARCELORMITTAL 0,46% à 8,066 euros.

* PUBLICIS (-2,65% à 70,21 euros) s'est retournée à la baisse en début d'après-midi pour enregistrer le repli le plus marqué du CAC 40, pénalisé par le ton jugé plus prudent du président du directoire du numéro trois mondial de la publicité. En matinée, Publicis a gagné jusqu'à 2,6%, soutenue par l'annonce la veille par le groupe d'une marge semestrielle meilleure qu'attendu.

* IPSOS (-8,16% à 22,24 euros) a accusé son repli le plus marqué depuis un an et la plus forte baisse du SBF 120, après un nouveau recul de la croissance organique du spécialiste des études de marché et d'opinion au deuxième trimestre.

* SOLOCAL GROUP (-4,55% à 0,42 euro) a pâti d'une décision du Conseil d'Etat, qui a confirmé l'annulation du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) mis en oeuvre en 2014 par PagesJaunes, filiale du spécialiste de la communication locale digitale.

* AUBAY a progressé de 6,11% à 16,85 euros dans des volumes ayant représenté 3,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, le spécialiste de services numériques ayant relevé ses objectifs annuels après un premier semestre jugé solide.

* VALNEVA a gagné 2,53% à 4,06 euros après l'annonce de la signature d'un accord de marketing et de distribution avec son concurrent américain PaxVax pour leurs vaccins du voyageur respectifs Dukoral et Vivotif.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant