Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse après un début d'année record et le retour sur le devant de la scène du dossier grec.

L'indice CAC 40 a terminé en repli de 0,69% à 4.917,32 points après un gain cumulé d'environ 16% au cours des mois de janvier et février :

* VIVENDI (-4,93% à 20,74 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir enregistré en séance sa plus forte baisse en trois ans (-6,85%), les investisseurs restant interloqués par la vente de sa part résiduelle dans SFR à un prix jugé décevant tandis que l'amélioration de la redistribution prévue pour les actionnaires laisse le marché sur sa faim.

* A l'inverse NUMERICABLE-SFR a gagné 5,29% à 58,33 euros, plus forte hausse du SBF 120. Selon Le Journal du Dimanche, NUMERICABLE-SFR a proposé un prix proche de 7,5 milliards d'euros à BOUYGUES (+1,04% à 35,80 euros) pour lui racheter Bouygues Telecom.

* LAFARGE a baissé de 3,96% à 63,71 euros sur fond d'interrogations sur sa fusion avec le suisse Holcim, qui envisage d'accorder une prime exceptionnelle à ses actionnaires afin de remporter leur adhésion sur ce rapprochement selon le journal suisse SonntagsZeitung.

* GDF SUEZ a lâché 2,19% à 19,44 euros. Des analystes jugent limité le potentiel de hausse de la valeur dans un environnement qui devrait, selon eux, rester difficile pour les résultats du groupe.

* CREDIT AGRICOLE a grimpé de 1,39% à 12,745 euros, plus forte hausse du CAC 40. Un stratégiste estime que l'amélioration des résultats attendue pour la banque n'est pas complètement intégrée dans les cours actuels, la valeur offrant ainsi un potentiel de hausse "intéressant". Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe une croissance de 6% de l'activité du groupe cette année et un bond de 37% du résultat net.

* SAFRAN (+1,37% à 63,76 euros) et AIRBUS GROUP (+1,37% à 56,09 euros) ont été recherchés, les analystes continuant de saluer les résultats et prévisions faites par les deux groupes la semaine dernière.

* INNATE PARMA (+4,59% à 10,25 euros) a été portée par le feu vert des autorités sanitaires américaines à Bristol-Myers Squibb pour l'examen accéléré d'un type de traitement du cancer du poumon également développé par le laboratoire français.

* KLEPIERRE a progressé de 3,28% à 45,125 euros. Société générale, à l'achat sur le titre, a relevé son objectif de cours de 42 à 51 euros dans le cadre d'une étude soulignant le changement de taille et de modèle économique de la foncière avec la fusion avec Corio.

* EUROFINS SCIENTIFIC a reculé de 2,97% à 235,25 euros, des analystes jugeant élevée la valorisation du spécialiste de la bioanalyse en Bourse après un gain de plus de 14% depuis le début de l'année, malgré une publication annuelle saluée et marquée par des résultats 2014 meilleurs que prévu.

* PARROT a avancé de 7,74% à 21,01 euros après avoir fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel record au quatrième trimestre à 80,4 millions d'euros en hausse de 33%. Pour 2015, le concepteur et distributeur de produits sans fil, dont des drones civils, dit viser une accélération de sa croissance et une amélioration progressive de sa rentabilité.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant