Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,46% à 3.188,58 points, tiré par Wall Street au lendemain d'une forte baisse. L'indice, qui a réduit ses gains à +0,91% depuis le début de l'année, a fait du surplace sur l'ensemble de la semaine écoulée (-0,02%).

* VIVENDI (+3,91% à 12,9 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, dopé par des informations du Figaro selon lesquelles BOLLORÉ (-1,47% à 161,35 eurosviserait à terme le seuil des 5% du capital du groupe (contre 1% actuellement) et en deviendrait ainsi le premier actionnaire. (voir )

* LES FINANCIÈRES, premières victimes de la chute du marché jeudi, ont repris des couleurs, soutenues par des relèvements de recommandation de Bank of America Merrill Lynch sur BNP PARIBAS (+3,68% à 29,605 euros) et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+3,47% à 17,3 euros), qui ont fini parmi les plus fortes hausses du CAC 40 avec AXA (+3,63% à 10,695 euros) et CRÉDIT AGRICOLE (+2,27% à 3,739 euros).

* DANONE (-3,55% à 52,43 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 sur une information du site Wansquare, selon laquelle il aurait surenchéri sur l'offre de Nestlé pour reprendre les activités de nutrition infantile de Pfizer, proposant 11 milliards de dollars. Danone s'est refusé à tout commentaire.

* ACCOR a perdu 2,31% à 25,43 euros, la valeur ayant enfoncé un support technique à 25,90 euros. Des analystes techniques estiment que le titre pourrait tester son prochain support situé autour de 24,40 euros. Le titre a gagné jusqu'à près de 10% au cours des trois séances précédentes.

* SUEZ ENVIRONNEMENT a progressé de 2,13% à 10,54 euros après avoir publié un résultat brut d'exploitation (Ebitda) en baisse de 4,5%, pénalisé au premier trimestre par la chute des volumes de déchets traités par ses usines en Europe. Le groupe a indiqué qu'il devrait faire mieux que prévu en matière de réductions de coûts pour tenir ses engagements pour 2012.

* INGENICO a gagné 3,54% à 38,175 euros après avoir confirmé ses objectifs annuels. Le groupe a accru de 17% son chiffre d'affaires au premier trimestre grâce, notamment, à la consolidation de ses positions en Europe et à sa croissance dans les pays émergents.

* IMERYS (-5,82% à 40,92 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 et accéléré une correction entamée au début du mois après avoir cassé une zone de support à 45,5 il y a trois jours.

* AREVA (+3,97% à 13,36 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir perdu près de 38% depuis le 19 mars.

Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant