Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 a chuté de 2,79% à 4.161,47 points dans un gros volume (4,9 milliards d'euros sur Euronext) représentant deux fois sa moyenne quotidienne des trois derniers mois.

L'aversion au risque a refait surface sur les Bourses mondiales à la faveur de la chute de marchés émergents fragilisés par le début de réduction des injections massives de liquidités par la Fed.

Le CAC 40 a perdu 3,84% sur la semaine, sa plus forte perte hebdomadaire depuis celle du 17 au 21 juin.

* Seules trois valeurs du SBF 120, dont deux sont aussi des composantes du CAC 40, ont fini dans le vert : LEGRAND (+0,35% à 36,605 euros), PERNOD RICARD (+0,06% à 84,5 euros). CLUB MÉDITERRANÉE a pris 0,23% à 17,40 euros.

LEGRAND a été soutenu par Credit Suisse et Natixis qui ont relevé leurs recommandations sur l'action du fabricant de matériel électrique basse tension.

* AB SCIENCE (-20,61% à 11,36 euros) a été la lanterne rouge du SBF 120, chutant dans des volumes représentant 8,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, au lendemain de l'annonce d'un avis négatif des autorités européennes pour le masitinib dans le traitement du cancer du pancréas.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes des craintes entourant les marchés émergents.

GEMALTO (-5,02% à 86,49 euros), qui a touché un nouveau plus haut historique en matinée à 91,15 euros, a accusé la plus forte baisse du CAC 40, suivi par ALCATEL-LUCENT (-4,98% à 2,86 euros), RENAULT (-4,89% à 63,78 euros) et LAFARGE (-4,88% à 53,06 euros).

* ALSTOM a encore abandonné 3,79% à 21,605 euros, portant à près de 22% sa chute depuis le début de la semaine, Moody's ayant abaissé sa perspective de stable à négative sur la note de crédit du groupe (Baa3) à la suite de la publication du spécialiste des infrastructures électriques et ferroviaires.

* AIRBUS GROUP a perdu 3,86% à 52,78 euros, toujours pénalisé par la fermeté de l'euro (au-dessus de 1,3680 dollar à 18h45). La banque publique russe de développement VEB a par ailleurs vendu toute sa participation dans Airbus Group.

* SANOFI a perdu 4,19% à 72,03 euros. Citigroup a abaissé son conseil sur la valeur d'"acheter" à "neutre" et ramené son objectif de cours de 101 à 76 euros, le broker se montrant moins optimiste que le consensus sur les ventes du groupe et soulignant l'effet défavorable des changes sur les comptes du groupe.

* UNIBAIL-RODAMCO a lâché 3,35% à 178,7 euros, Morgan Stanley, qui a abaissé son conseil sur la valeur de "pondération en ligne" à "sous-pondérer", s'attendant à une érosion de la prime offerte par la foncière cette année.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant