Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a signé sa cinquième séance consécutive de hausse, soutenue par la perspective d'un accord prochain en Grèce, mais dans des volumes réduits par les célébrations de Thanksgiving aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,87% à 3.528,80 points avec seulement 1,8 milliard d'euros échangés sur NYSE Euronext.

Sur la semaine, l'indice phare de la Bourse de Paris a progressé de 5,61%, sa plus forte progression hebdomadaire depuis la semaine du 28 novembre 2011, dans des volumes représentant la septième semaine la plus faible en la matière cette année.

* EDF (+4,58% à 14,73 euros) a signé, et de loin, la plus forte hausse du CAC 40 au lendemain de l'annonce du versement le mois prochain d'un acompte sur dividende de 0,57 euro par action au titre de l'exercice 2012.

* SOLVAY a fini en hausse de 2,43% à 99,89 euros avec le reste du secteur de la chimie (+1,29%) alors que le PDG d'Arkema (+2,39% à 76,67 euros) Thierry Le Henaff anticipe un bon rythme de croissance de la demande chinoise après le Nouvel An chinois, explique un trader.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été dans leur ensemble dopées par le rebond inattendu de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne au mois de novembre.

BOUYGUES a progressé de 2,03% à 18,37 euros, LAFARGE de 1,89% à 44,675 euros et SCHNEIDER ELECTRIC de 1,54% à 52,90 euros. L'indice Stoxx des valeurs technologiques européennes a pris 1,49% et celui de l'automobile 0,68%.

* L'OREAL (+1,06% à 104,40 euros) a poursuivi sa hausse pour terminer à son plus haut niveau historique. Depuis le 8 novembre, la valeur a pris 8,5% contre un gain de 3,6% pour le CAC 40.

* Les BANQUES de la zone euro (+0,9%) ont profité de la perspective d'un accord rapide sur le dossier grec. BNP PARIBAS a avancé de 1,63% à 42,60 euros, SOCIETE GENERALE de 1,1% à 27,135 euros et CREDIT AGRICOLE de 0,35% à 5,8 euros.

* A rebours de tendance, ALCATEL-LUCENT a lâché 3,68%, plus forte baisse des indices CAC 40 et SBF 120, à 0,891 euro au lendemain d'un bond d'environ 16% sur une information de Bloomberg faisant état de rumeurs concernant des négociations de refinancement avec Goldman Sachs.

* EADS a cédé 1,37% à 24,895 euros, victime des incertitudes sur la gouvernance de l'entreprise à la suite d'une information du quotidien allemand Handelsblatt selon laquelle l'Allemagne prévoit de racheter directement à la France une participation de 3% dans le groupe aéronautique.

* CARREFOUR (-0,26% à 18,85 euros) a subi des prises de bénéfices alors que le titre a grimpé de 7,5% sur les quatre séances précédentes.

* De même, SAFT (-0,71% à 17,52 euros) a perdu du terrain après avoir aligné sept séances de hausse d'affilée au cours desquelles la valeur a gagné 6,7%.

* ILIAD s'est adjugé 4,05% à 133,65 euros, Morgan Stanley, qui a relevé sa recommandation sur la valeur de "pondération en ligne" à "surpondérer" et porté son objectif de cours à 165 euros, se déclarant plus confiant sur les perspectives du groupe.

* VALEO s'est octroyé 3,37% à 35,45 euros alors que Goldman Sachs a relevé sa recommandation à "achat" contre "sous-performance" auparavant. Le broker remarque que le titre a sous-performé de 10% l'indice Stoxx 600 du secteur automobile sur les deux derniers mois, et estime que c'est une opportunité de revenir sur une valeur offrant une croissance et un rendement de meilleure qualité.

* EULER HERMES a pris 3,32% à 60,33 euros, la valeur testant pour la seconde séance consécutive une résistance technique située à près de 61 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant