Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse, l'accélération plus forte qu'attendu de la croissance de l'activité dans le secteur privé de la zone euro en mars éclipsant une statistique jugée décevante sur l'activité manufacturière en Chine et les craintes autour de la Grèce.

L'indice CAC 40 a gagné 0,67% à 5.088,28 points.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES et BANCAIRES ont profité de l'amélioration de la situation économique en zone euro.

SAINT-GOBAIN a grimpé de 2,37% à 41,515 euros, RENAULT de 1,42% à 83,07 euros et LEGRAND de 1,31% à 50,36 euros. Du côté des bancaires, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a progressé de 2,5% à 44,83 euros, BNP PARIBAS de 2,31% à 55,80 euros et CRÉDIT AGRICOLE de 1,66% à 13,74 euros.

* ORANGE (+2,64% à 15,17 euros) a signé la plus forte progression du CAC 40. Des analystes considèrent que la présence internationale de l'opérateur télécoms devrait lui permettre d'aller chercher la croissance qui pourrait lui manquer en Europe, où l'activité devrait rester limitée.

* AIRBUS GROUP (+0,52% à 60,31 euros) a finalement repris sa marche en avant du début de séance après avoir perdu jusqu'à 3,1% en journée à la suite de l'annonce du crash d'un A320 de la compagnie allemande low cost Germanwings dans la région de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).

De même, AIR FRANCE-KLM a terminé en hausse de 2,9% à 7,866 euros après avoir perdu jusqu'à 2,9% suite au crash de l'avion de la filiale de Lufthansa (-1,56%).

* En revanche, TECHNIP a abandonné 1,57% à 58,97 euros, plus forte baisse du CAC 40. Des analystes estiment que l'environnement déjà difficile pour le groupe parapétrolier ne devrait pas s'améliorer prochainement et s'attendent à de nouvelles pressions sur les marges et l'activité, notamment dans le Subsea (infrastructures sous-marines).

* CARREFOUR a cédé 1,02% à 31,56 euros après la vente de 12,7 millions de ses propres actions ("treasury shares"), représentant environ 1,73% du capital du distributeur dans le cadre d'un placement accéléré pour un montant d'environ 400 millions d'euros.

* VIRBAC (-2,35% à 226,20 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, la valeur se reposant sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 222,34 euros, après avoir échoué à repasser au-dessus d'une résistance technique à 244 euros testée en fin de semaine dernière.

* SOPRA STERIA GROUP a lâché 1,4% à 71,98 euros, Berenberg ayant abaissé son conseil d'"acheter" à "conserver" sur la SSII en considérant le groupe déjà bien valorisé en Bourse.

* RUBIS (+5,29% à 60,94 euros) a inscrit en séance un plus haut historique, à 61,11 euros, et signé l'une des meilleures performances de l'indice SBF 120, après l'annonce d'une acquisition jugée structurante en Afrique.

* TECHNICOLOR a fini sur un gain de 4,16% à 6,229 euros, Oddo Midcap se montrant optimiste pour le groupe spécialisé dans les technologies destinées au cinéma et à la télévision.

* SES s'est octroyé 2,12% à 34,52 euros. HSBC, qui conseille de conserver le titre, a relevé son objectif de cours de 30 à 34 euros.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant