Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,32% à 4.442,29 points, les investisseurs s'inquiétant du ralentissement de l'économie chinoise, qui a connu une croissance de 6,9% en 2015, la plus lente depuis 25 ans, en attendant la réunion de la BCE ce jeudi.

* EDF a chuté de 6,73% à 10,12 euros, baisse la plus marquée du SBF 120, après avoir confirmé la démission de son directeur financier, Thomas Piquemal, sur fond de désaccords autour du projet controversé du groupe de construire deux réacteurs nucléaires de type EPR à Hinkley Point, en Grande-Bretagne.

* ACCORHOTELS a accusé une perte de 3,58% à 38,38 euros, la plus forte du CAC 40, pénalisée par une note sectorielle de Citigroup dans laquelle le courtier a abaissé son conseil sur la valeur à "neutre" en se déclarant plus prudent sur l'hôtellerie européenne.

* Les VALEURS BANCAIRES (-1,01%) ont été particulièrement affectées par le retour de la prudence des investisseurs après le ralentissement de la croissance chinoise.

CRÉDIT AGRICOLE finit en retrait de 2,07% à 9,862 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 1,75% à 34,485 euros et BNP PARIBAS de 1,84% à 45,63 euros.

* ENGIE a perdu 1,41% à 14,01 euros. Crédit Suisse a abaissé sa recommandation sur le titre de "surperformance" à "neutre", estimant que le manque de visibilité rendait difficile d'évaluer la profitabilité des nouvelles activités du groupe.

* VALLOUREC a reculé de 3,04% à 7,485 euros sur des prises de profits après avoir ouvert en hausse. Le titre a multiplié sa valeur par 2,6 entre son plus bas de 16 ans touché le 11 février et son plus haut ce lundi.

* ZODIAC AEROSPACE a baissé de 3,42% à 17,53 euros, le titre de l'équipementier aéronautique ayant buté contre une résistance technique après un net rebond alimenté par les espoirs de restructuration du groupe.

* ARCELOR MITTAL (+1,39% à 4,664 euros) a signé la hausse la plus forte du CAC 40, dans le sillage du secteur des matières premières (+3,02%), après une forte progression des cours du fer dans l’attente d’une diminution de la production en Chine.

* DBV TECHNOLOGIES a grimpé de 12,62% à 51,75 euros, plus forte hausse du SBF 120, après la publication de résultats positifs de deux études cliniques concernant son traitement contre l'allergie à l'arachide Viaskin Peanut.

* FONCIÈRE DE PARIS a pris 20,77% à 142,75 euros après que la société d'investissement immobilier Eurosic (+2,83% à 39,95 euros) a dévoilé vendredi son projet de racheter la société, une opération qui donnera naissance au numéro 4 français de l'immobilier de bureau avec un patrimoine représentant plus de 5 milliards d'euros.

* LAFUMA (+4,22% à 19,75 euros) a indiqué s'attendre à une stabilité pour l'exercice 2016 qui a débuté avec une performance "solide" des ventes aux cours des premières semaines pour les pôles Mobilier et Surf et une situation plus difficile pour le pôle Montagne due à l'arrivée tardive de l'hiver. En 2015, l'activité du groupe a reculé de 172,16 à 162,87 millions d'euros.

(Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant