Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse après avoir inscrit en début d'après-midi un plus haut de 16 mois, soutenue par des signes économiques encourageants en Chine et en Europe.

L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 0,26% à 3.566,59 points, après avoir atteint 3.603,05 points, son plus haut niveau depuis début août 2011.

* ALCATEL-LUCENT (+2,26% à 0,861 euro) a fini en tête des hausses du CAC 40 et du SBF 120, la valeur confirmant son caractère volatil alors que Deutsche Bank a relevé son objectif de cours de 0,75 à 1,0 euro et réitéré sa recommandation conserver. Le broker estime que le titre a un petit potentiel de hausse à court terme, la direction ayant engagé une action d'assainissement du bilan.

* EADS a progressé de 2,14% à 26,445 euros, les intervenants de marché tablant sur une amélioration de la gouvernance. Le groupe a confirmé que ses actionnaires de référence discutaient actuellement de possibles changements dans la structure de son actionnariat et de sa gouvernance.

Par ailleurs, Fabrice Brégier, président exécutif d'Airbus, a déclaré à Reuters que l'avionneur, filiale d'EADS, disposait du potentiel pour augmenter sa rentabilité chaque année au cours des quatre à cinq ans à venir s'il parvenait à livrer ses avions à temps et à maîtriser ses programmes.

* PUBLICIS a gagné 1,47% à 44,135 euros, la valeur finissant de combler un "gap" ouvert le 10 octobre est seulement partiellement couvert le lendemain.

* Les VALEURS DÉFENSIVES ont été recherchées alors que demeure l'incertitude pesant sur les Etats-Unis à l'approche du "fiscal cliff". EDF s'est octroyé 1,28% à 14,295 euros, ESSILOR INTERNATIONAL 1,19% à 75,13 euros, PERNOD RICARD 0,95% à 87,89 euros et SANOFI 0,64% à 69,10 euros.

L'indice Stoxx du secteur de la santé a gagné 0,33%.

* Les BANCAIRES ont clôturé en ordre dispersé malgré la demande officielle d'aide de Madrid pour les banques espagnoles.

CRÉDIT AGRICOLE a avancé de 1,39% à 5,91 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 0,49% à 27,94 euros, pendant que BNP PARIBAS a lâché 0,87% à 42,57 euros et que l'indice Stoxx des banques de la zone euro a fini inchangé (-0,04%).

* A rebours de tendance, STMICROELECTRONICS a cédé 1,63%, plus forte baisse du CAC 40, à 4,82 euros, la valeur reprenant son souffle après un gain de 6% en deux séances.

* RENAULT (-1,33% à 37,945 euros) et PSA (-1,93% à 4,626 euros) ont pâti des chiffres de ventes de voitures neuves en France, le marché automobile français se préparant à enregistrer sa pire année en 15 ans, sauf amélioration en décembre.

Les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 23% en novembre, celles de Renault (en données brutes) de 33,5% et de PSA de 22,9%.

* CARREFOUR (-0,61% à 18,87 euros) a subi quelques prises de bénéfice après avoir gagné 8% au cours des deux dernières semaines et près de 19% depuis la publication trimestrielle du distributeur en octobre.

* STERIA a perdu 3,03% à 11,70 euros, plus forte baisse du SBF 120, la valeur ne parvenant pas à franchir une résistance technique autour de 12,2-12,3 euros et tombant sous la borne basse d'une figure graphique située autour de 12 euros.

* FAIVELEY TRANSPORT (+2,18% à 45,45 euros) a repris sa marche en avant après avoir subi des prises de bénéfices vendredi (-2,17%). Depuis la publication de ses résultats semestriels mardi soir, l'équipementier ferroviaire gagne 6,3%.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité apr Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant