Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en baisse de 0,24% à 5.045,35 points une séance volatile marquée par la confusion autour du dossier grec.

* Les valeurs TELECOMS ont encore animé la séance, le rejet par BOUYGUES de l'offre d'ALTICE, maison mère de NUMERICABLE-SFR, sur Bouygues Telecom ayant douché les espoirs de consolidation du secteur en France.

BOUYGUES (-9,26% à 34,50 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice CAC 40, imité par NUMERICABLE-SFR (-9,36% à 49,36 euros) sur le SBF 120. ORANGE a perdu 3,31% à 14,455 euros, ILIAD, maison mère de Free, a reculé de 8,52% à 208,75 euros et Altice a lâché 4,81% à Amsterdam.

* Le secteur AUTOMOBILE européen (-0,99%) a été pénalisé par une note sectorielle de Goldman Sachs dans laquelle le broker s'inquiète de l'évolution des ventes de voitures sur le marché chinois.

MICHELIN a baissé de 1,31% à 98,60 euros, VALEO de 1,03% à 144,45 euros et RENAULT de 0,75% à 96,69 euros. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM a abandonné 2,3% à 23,97 euros.

* Les BANQUES DE LA ZONE EURO (-0,8%) ont perdu du terrain dans le sillage des établissements grecs (-6,56%) et des interrogations entourant la situation financière du pays.

BNP PARIBAS a lâché 0,87% à 56,86 euros, SOCIETE GENERALE 0,69% à 44,03 euros et CREDIT AGRICOLE 0,14% à 14,05 euros.

* En revanche, les valeurs à statut plus défensif ont bien résisté. PERNOD RICARD, plus forte hausse du CAC 40, a gagné 1,36% à 108 euros et SANOFI 0,58% à 92,60 euros. Hors CAC, IPSEN (+2,83% à 50,11 euros) a enregistré la plus forte progression du SBF 120 et REMY COINTREAU a pris 0,71% à 68,03 euros.

* Les VALEURS liées aux MATIERES PREMIERES ont progressé dans le sillage de la hausse des cours des métaux et grâce aux anticipations d'une baisse de l'offre de pétrole.

TOTAL s'est adjugé 1,01% à 46,51 euros, TECHNIP 0,77% à 59 euros et ARCELORMITTAL 0,68% à 9,48 euros.

* EUROTUNNEL a progressé de 2,34% à 13,79 euros. UBS, à l'achat sur la valeur, a relevé son objectif de cours de 13,80 à 14,90 euros, le broker soulignant la solidité de la dynamique de résultats du groupe et estimant que le marché sous-évalue le potentiel de hausse des prix et des volumes pour l'activité Shuttle.

* SEB s'est adjugé 1,08% à 85,40 euros, portant à +8,64% son gain depuis le début de la semaine, la valeur continuant de bénéficier d'une note de Natixis qui a souligné le potentiel de redressement à moyen terme de la marge opérationnelle de l'équipementier domestique.

* VIRBAC a chuté de 7,96% à 198,75 euros, pénalisée par l'avertissement sur résultats lancé la veille par le laboratoire spécialisé dans la santé animale.

* ONXEO s'est octroyé 4,05% à 5,40 euros, la valeur ayant bénéficié de résultats jugés favorables d'une étude sur un produit de la société de biotechnologie.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant