Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a accusé une deuxième séance consécutive de baisse et clôturé à 4.610,94 points (-0,29%), plombé par les craintes sur les banques grecques et leurs éventuelle retombées sur le reste du secteur financier de la zone euro.

* L'indice Stoxx des BANQUES de la zone euro a chuté de 3,06% dans le sillage des établissements grecs (-26,67%). BNP PARIBAS (-2,75% à 47,5 euros), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-2,75% à 36,2 euros) et CRÉDIT AGRICOLE (-1,82% à 10,785 euros).

* Les pétrolières (-1,38%) ont accusé la plus forte baisse sectorielle dans l'ensemble de l'Europe alors que les cours du brut ont rechuté. TOTAL, plus forte pondération du CAC, a abandonné 1,78% à 45,565 euros.

* CGG a perdu 2,15% à 5,427 euros au lendemain d'un rebond de plus de 8%.

* VINCI (-1,64% à 46,99 euros) et EIFFAGE (-1,57% à 43,9 euros) ont souffert une fois encore de la décision du gouvernement français de suspendre les hausses de tarifs autoroutiers prévues au 1er février. Les deux groupes ont annoncé mardi leur intention de saisir la justice à la suite de cette décision.

* STMICROELECTRONICS (-2,87% à 7,147 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, la prévision d'une baisse de 5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre décevant les investisseurs.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES (+0,5%) ont profité de plusieurs publications meilleures qu'attendu du secteur aux Etats-Unis, à commencer par celle d'APPLE qui a largement dépassé les attentes de Wall Street grâce à des ventes record de ses iPhone 6 et 6 Plus durant la période des fêtes et de solides performances en Chine.

* ALCATEL-LUCENT (+3,44% à 3,157 euros) a fini en tête des hausses du CAC, soutenu par les résultats des groupes américains AT&T et Juniper Networks.

* SOLOCAL (+5,56% à 0,76 euro) a fini en tête des hausses du SBF 120. Des analystes, comme ceux de Gilbert Dupont, sont plus optimistes pour les résultats du groupe, anticipant une baisse plus importante que prévu des charges financières.

* GENFIT (+5,51% à 53,65 euros) a continué de pulvériser ses plus hauts historiques sur fond d'intérêt croissant de la part des investisseurs américains pour la société biopharmaceutique qui développe un traitement de la NASH, une cirrhose du foie due à une alimentation trop riche.

* JCDECAUX a grimpé de 2,34% à 31,5 euros, le numéro un mondial de la communication extérieure ayant publié la veille un niveau d'activité meilleur que prévu pour 2014, ce qui rassure les investisseurs pour cette année.

* MAUNA KEA TECHNOLOGIES a pris 2,19% à 5,14 euros dans des volumes représentant près de quatre fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext), le spécialiste de la biopsie optique ayant fait état de résultats "positifs" d'un essai clinique sur le recours à l'endomicroscopie confocale par minisonde.

* CEGEDIM (+1,27% à 31,9 euros) a fait état d'une croissance organique de 5,1% au quatrième trimestre tout en indiquant que ses résultats 2014 intégreraient une moins-value comptable d'environ 180 millions d'euros consécutive à la cession de la division CRM et données stratégiques, qui sera effective en avril.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant