Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,59% à 4.333,76 points, alors que les cours du pétrole sont repartis à la baisse et que les inquiétudes sur la santé économique de la Chine n'ont pas été apaisées par la suspension des coupe-circuits sur les Bourses chinoises et la hausse du cours pivot du yuan.

Le CAC 40 clôture la première semaine de l'année en baisse de 6,54%, sa plus forte baisse depuis le mois d'août.

* Les VALEURS PÉTROLIÈRES européennes ont encore été lourdement pénalisées (-3,65%) par les cours du pétrole, repartis à la baisse dans la journée (à 33,20 dollars pour le baril de Brent vers 18h), proches de leurs plus bas de onze ans et demi.

TECHNIP a cédé 3,95% à 38,54 euros, et TOTAL 3,75% à 37,35 euros. Hors CAC 40, MAUREL & PROM a reculé de 4,56% à 2,51 euros, plus forte baisse du SBF 120, et CGG a perdu 1,23% à 2,41 euros.

* Le secteur européen des MATIÈRES PREMIÈRES (-2,91%) est reste affecté par les doutes sur l'économie chinoise. ARCELORMITTAL a perdu 3,15% à 3,382 euros, ERAMET 7,3% à 24,65 euros et APERAM 2,56% à 29,26 euros.

* SOLVAY a perdu 4,07% à 86,63 euros, plus forte baisse du CAC 40, alors que BofA Merrill a abaissé sa recommandation sur la valeur de neutre à sous-performance.

* STMICROELECTRONICS a reculé de 4,29% à 5,58 euros. Credit Suisse, qui confirme sa recommandation de sous-performance dans une note sectorielle, reste inquiet sur la durabilité de la croissance du chiffre d'affaires du groupe.

* En revanche, ACCORHOTELS a gagné 2,21% à 37,025 euros, plus forte des rares hausses du CAC 40, l'optimisme de Kepler Cheuvreux sur le groupe hôtelier venant s'ajouter à l'atténuation des tensions du marché autour de la situation économique en Chine.

* NOKIA a gagné 2,18% à 6,764 euros, et le titre a pris 2,42% à Helsinki tandis qu'Alcatel-Lucent gagnait 1,64% à 3,71 euros. Credit Suisse a réitéré sa recommandation de surperformance pour Nokia et estime que le résultat d'exploitation (Ebit) de la nouvelle entité Alcatel-Lucent + Nokia pourrait passer de 2,6 milliards en 2015 à 4,3 milliards d'ici à 2018.

* Les VALEURS AUTOMOBILES, entraînées par les craintes concernant l'économie chinoise, n'ont pas confirmé leur tentative de rebond de la matinée et l'indice sectoriel européen a clôturé en recul de 1,31%, sa septième séance consécutive de baisse.

RENAULT a perdu 1,99% à 83,77 euros et PSA 1,15% à 14,22 euros. VALEO a cédé 1,34% à 128,45 euros mais MICHELIN a mieux résisté et fini en repli de 0,24% à 81,44 euros.

* UBISOFT (+3,38% à 24,47 euros) a bondi en tête de l'indice SBF 120, après un trou d'air en milieu de semaine lié à des rumeurs sur un jeu vidéo, Berenberg jugeant que le potentiel de la valeur ne se limite pas au M&A.

* CASINO a gagné 0,73% à 40,615 euros. HSBC a relevé son conseil sur le distributeur de "conserver" à "acheter" en jugeant exagérées les craintes du marché nourries dernièrement par les critiques d'un investisseur américain.

* ORCO PROPERTY GROUP (-14,29% à 0,18 euro) a enregistré la plus forte perte de l'indice CAC Mid & Small après avoir demandé la fin de sa cotation sur Euronext Paris.

(Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant