Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en repli de 0,09% à 3.176,97 points, le président de la Fed Ben Bernanke n'ayant pas annoncé de nouveau programme d'assouplissement monétaire (QE3) lors de son audition au Congrès, mais ayant assuré que la Réserve fédérale était prête à intervenir si nécessaire.

* ALCATEL-LUCENT a chuté de 19,75% à 0,91 euro et s'est rapproché de son plus bas historique touché en mars 2009 à 0,87 euro, signant la plus forte baisse du CAC 40 dans des volumes représentant 4,5 fois leur moyenne des trois derniers mois après avoir renoncé à son objectif de marge opérationnelle ajustée pour l'ensemble de 2012.

* SOITEC est l'autre valeur du jour avec une chute de 21,81% à 2,13 euros, plus forte baisse du SBF 120, le spécialiste des plaques de silicium sur isolants ayant dit la veille anticiper une aggravation de ses pertes au premier semestre et prévoir le gel d'un projet en Afrique du sud dans le solaire.

Natixis a abaissé son conseil sur la valeur de "neutre" à "alléger" avec un objectif de cours ramené de 3,0 euros à 2,0 euros.

* PSA PEUGEOT CITROËN a encore perdu 2,91% à 5,866 euros, portant à 17,9% sa chute depuis l'annonce jeudi dernier de son plan de restructuration prévoyant la suppression de 8.000 emplois supplémentaires en France. Le groupe affiche désormais la plus faible capitalisation boursière du CAC 40 avec une valeur de 2,08 milliards d'euros en Bourse.

Le président du directoire Philippe Varin réaffirme dans un entretien au Monde publié mardi qu'il n'y aura aucun licenciement sec dans le cadre du plan de restructuration et que le groupe n'a pas de problème financier.

De son côté, RENAULT a pris 0,96% à 33,15 euros (+2,8% depuis mercredi soir).

* Les VALEURS PARAPÉTROLIÈRES ont été dopées par la progression de CGG VERITAS (+5,67% à 22,73 euros) après l'annonce du lancement d'une étude sismique dans le Golfe du Mexique.

TECHNIP a avancé de 1,85% à 86,93 euros. MAUREL ET PROM a grimpé de 4,4% à 12,57 euros et BOURBON de 3,59% à 20,355 euros.

* Les VALEURS DÉFENSIVES ont également été recherchées dans un contexte d'attentisme, DANONE s'octroyant 0,98% à 50,18 euros, PERNOD RICARD 0,58% à 83,73 euros et AIR LIQUIDE 0,4% à 88,80 euros.

* INTERPARFUMS a décroché de 6,08% à 17,75 euros, Burberry (-0,91%) ayant programmé pour la fin 2012 le rachat de sa licence auprès du français faute d'un accord d'ici là sur la création d'une entreprise commune dans les parfums et les cosmétiques.

* FAIVELEY TRANSPORT a bondi de 5,81% à 46,50 euros, la valeur franchissant à la hausse plusieurs résistances techniques à près de 44 (moyenne mobile à 100 jours) et 46 euros (retracement de 50% de Fibonacci entre le plus haut et le plus bas de l'année).

* JCDECAUX a fini sur un gain de 4,73% à 18,48 euros. Natixis a relevé sa recommandation sur la valeur d'alléger à acheter et son objectif de cours de 16,3 à 20 euros.

* MANUTAN a abandonné 1,72% à 28,50 euros, le spécialiste français des équipements de bureau pour les entreprises et collectivités ayant fait état d'une baisse légèrement plus marquée qu'attendu du chiffre d'affaires de son troisième trimestre fiscal 2011-2012.

* AUDIKA (+8,63% à 8,69 euros) a fait état lundi soir d'une baisse de 3,9% (-5,0% à périmètre constant) sur un an de son chiffre d'affaires au premier semestre, à 54,105 millions d'euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant