Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le , mis à jour à 18:43
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé peu changé (-0,07% à 5.142,89 points), la baisse de l'euro contre le dollar ayant permis à l'indice d'effacer ses pertes en fin de séance.

Le CAC 40 a progressé de 2,99% cette semaine.

* Les valeurs des TÉLÉCOMS ont pesé sur les indices CAC 40 et SBF 120, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron ayant écarté l'idée d'une consolidation du secteur sur laquelle le marché spéculait depuis plusieurs mois.

BOUYGUES (-2,08% à 37,215 euros), dont la filiale mobile Bouygues Telecoms était une proie désignée, a accusé la plus forte baisse du CAC 40. ORANGE a lâché 1,55% à 14,6 euros), NUMERICABLE-SFR 2,14% à 55,0 euros et ILIAD 1,08% à 210,95 euros.

* KERING, qui a accusé jeudi la plus forte baisse du CAC 40 sur les doutes du marché concernant le redressement de Gucci, a perdu 2,04% à 163 euros, pénalisé par le suisse RICHEMONT (-1,04%) qui a vu ses ventes baisser de 8% en avril à changes constants.

* ESSILOR (+1,7% à 113,35 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, soutenue par Barclays qui, dans une note, estime que la dynamique de mise en oeuvre de la nouvelle stratégie du groupe d'optique médicale se poursuit à un rythme soutenu et devrait générer de la valeur (dans les lentilles, les verres solaires, les marchés émergents et le web). Le broker, qui recommande de surpondérer le titre, a porté son objectif de cours de 108 à 116 euros.

* VIVENDI a progressé de 1,13% à 23,175 euros, poursuivant un rebond engagé mardi qui l'a conduit à franchir mercredi sa moyenne mobile à 20 jours et jeudi sa moyenne mobile à 50 jours.

* PSA PEUGEOT CITROËN a pris 0,79% à 18,385 euros. Le groupe automobile pourrait annoncer prochainement un projet d'usine au Maroc, a-t-on appris d'une source proche du groupe, et jeter son dévolu sur la zone franche de Kenitra.

* SOPRA STERIA (-3,10% à 81,4 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, des analystes estimant que si les perspectives du groupe sont plutôt bonnes, la prudence du management qui vise une marge opérationnelle de l'ordre de 6% en 2015 est totalement justifiée compte tenu des incertitudes post-électorales qui pèsent sur ses contrats avec l'administration britannique et le retour à la rentabilité des services d'infrastructures en France.

* SOITEC a fait un bond de 14,29% à 0,88 euro et signé la plus forte hausse du SBF 120 au lendemain de l'annonce par le spécialiste des feuilles de silicium sur isolant (soi) de la cession de son activité de systèmes solaires à ConcenSolar.

* AREVA a perdu 1,71% à 9,19 euros au lendemain d'une forte hausse (+5,17%). L'Etat ne prendra de décision définitive sur la restructuration d'Areva qu'en juillet, a déclaré vendredi aux syndicats du groupe le ministre de l'Economie.

* AB SCIENCE (+3,64% à 16,5 euros) a annoncé jeudi qu'une publication indépendante d'experts avait mis en évidence le potentiel de sa molécule vedette, le masitinib, dans le traitement de la maladie d'Alzheimer dans sa forme légère et modérée.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant