Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a fini en légère hausse, la dynamique acheteuse ralentissant à l'approche du plus haut annuel inscrit fin mai malgré les espoirs d'amélioration de la situation économique en zone euro suscités par les résultats de l'enquête PMI en Europe.

L'indice CAC 40 a clôturé en hausse pour la septième séance consécutive, à 4.049,97 points (+0,11%) après un gain de 1,9% la semaine dernière, et continue de se rapprocher de son plus haut de l'année inscrit fin mai à 4.072,24 points :

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+3,41% à 10,62 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40 après avoir dégagé des résultats récurrents en nette progression au premier semestre et a confirmé l'ensemble de ses objectifs, qui incluent un endettement financier net compris entre 8 et 9 milliards d'euros à fin 2013 - contre 10 milliards à fin juin.

* CREDIT AGRICOLE a fini sur un gain de 2,47% à 7,839 euros à la veille de l'annonce de ses résultats semestriels, dans un contexte de publications favorables de la part de la plupart des banques européennes jusqu'à présent.

* UNIBAIL-RODAMCO a gagné 1,48% à 188,65 euros avec son secteur européen (+0,68%) soutenu par les espoirs d'un report du début d'un durcissement de la politique monétaire américaine, que certains investisseurs avaient envisagé dès septembre.

GECINA a pris 1,11% à 94,32 euros et KLEPIERRE 0,83% à 33,475 euros.

* AXA s'est octroyé 1,46% à 17,375 euros, toujours soutenu par des résultats semestriels meilleurs qu'attendu. Deutsche Bank, qui a relevé son objectif de cours sur la valeur de 18 à 20 euros, espère que l'assureur soit en mesure de réduire l'écart avec Allianz (-0,21%).

* De nombreuses CYCLIQUES ont profité des résultats des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat du secteur des services en Europe en juillet, laissant entrevoir une faible progression du produit intérieur brut au troisième trimestre.

SAINT-GOBAIN a avancé de 2,41% à 36,15 euros, ARCELORMITTAL de 1,04% à 9,55 euros, VALLOUREC de 0,99% à 44,74 euros, CAPGEMINI de 0,98% à 43,40 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base a progressé de 1,04% et celui de la construction de 0,86%.

* A rebours de tendance, EDF (-2,12% à 21,96 euros) a repris son souffle après un bond de 11% en quatre séances à la faveur du relèvement par l'électricien de son objectif de performance opérationnelle pour cette année grâce à une solide activité au premier semestre.

* DANONE a cédé 1,61% à 59,42 euros. Le groupe néo-zélandais Fonterra, premier exportateur mondial de produits laitiers, a reconnu ce week-end avoir trouvé des toxines botuliques dans certaines de ses marchandises, ce qui a amené la Chine à suspendre une partie de ses importations de laits en poudre et Danone à rappeler certains de ses produits.

* EURAZEO (-3,25% à 47,27 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, Société générale ayant abaissé son conseil sur la valeur d'"acheter" à "conserver" après une réduction "sensible" de la décote du titre par rapport à son actif net réévalué (ANR).

* EUROFINS SCIENTIFIC a fini à un plus haut historique à 181,20 euros (+5,26%), la valeur signant ainsi la meilleure performance du SBF 120 après sa hausse de près de 4,5% vendredi liée l'annonce par le spécialiste de la bioanalyse d'un partenariat stratégique de long terme avec DANONE.

* ALCATEL-LUCENT a grimpé de 3,61% à 1,923 euro, l'équipementier télécoms profitant d'une note favorable de Citigroup et des engagements de son directeur général sur la trésorerie du groupe dans un entretien au journal Investir.

* PSA a fini en hausse de 3,29% à 9,90 euros. Exane BNP Paribas fait état dans une note de la relative sérénité de la direction à court et moyen terme après une présentation de deux jours ajoutant que la restructuration du constructeur avance bien et qu'un changement de la structure financière (Vente de Faurecia ou de Banque PSA Finance, augmentation de capital) n'était en revanche pas "sur la table".

* MEDICA (+3,19% à 16,18 euros) est restée recherchée. Depuis que le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a annoncé le 29 juillet la signature d'un accord portant sur l'acquisition de 100% du capital de la société belge Senior Living Group (SLG), la valeur affiche un gain de plus de 12%.

* CNP ASSURANCES (+2,02% à 13,36 euros) a signé la deuxième plus forte hausse des principaux assureurs européens (+0,42%), Exane BNP Paribas, qui a relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "surperformer", se montrant optimiste pour les dividendes que pourrait verser le groupe.

* NATIXIS a progressé de 1,54% à 3,957 euros. La banque songe à supprimer entre 500 et 700 postes dans le cadre d'un plan de départs volontaires afin de redéployer ses moyens humains vers les pays à forte croissance, selon le Journal du Dimanche.

En outre, l'établissement a accepté de vendre une activité de courtage de matières premières à Londres au courtier chinois GF Securities.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant