Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a pour la troisième séance consécutive clôturé en hausse, porté, comme les autres indices européens, par un reflux de la volatilité et l'annonce par les autorités chinoises de mesures pour relancer la deuxième économie mondiale.

L'indice phare à la Bourse de Paris, a fini en hausse de 1,44% à 4.664,59 points, portant ses gains depuis le début de la semaine à 3,13%.

* Fortement pénalisés par les turbulences du marché chinois, les secteurs des MATÉRIAUX DE BASE (+2,88%) et de l'AUTOMOBILE (+1,49%) ont repris des couleurs, confirmant leur rebond entamé depuis le début de semaine, alors que les craintes d'un ralentissement de l'économie chinoise semblent s'atténuer.

* VALEO, plus forte hausse du CAC 40, a gagné 3,38% à 119,40 euros. Dans son sillage, RENAULT a grimpé de 2,75% à 76,16 euros, tirant particulièrement bien son épingle du jeu grâce à l'annonce, par le premier ministre japonais Shinzo Abe, d'une baisse d'impôts des sociétés qui a fait bondir son partenaire NISSAN (+5,96%) à la Bourse de Tokyo (+7,71%).

Dans le même sens, PSA a gagné 1,80% à 15,795 euros. Hors CAC, MONTUPET a grimpé de 5,87% à 68,50 euros et FAURECIA de 3,41% à 32,885 euros.

* LAFARGEHOLCIM a progressé de 3,15% à 53,65 euros, tandis qu'à Zurich où le titre a davantage été traité, il a gagné 2,72%, Goldman Sachs étant passé à l'achat sur le titre.

* De son côté, AIRBUS GROUP a progressé de 2,56% à 57,32 euros, alors que sa division hélicoptères a annoncé mercredi la vente de 107 hélicoptères à deux sociétés chinoises, soit l'une de ses plus importantes commandes obtenues en Chine.

* De manière générale, les valeurs CYCLIQUES ont continué de s'apprécier dans un contexte de reflux de la volatilité et d'une hausse des marchés.

ALCATEL-LUCENT a grimpé de 3,21% à 3,147 euros, ACCOR de 2,88% à 43,36 euros et VINCI de 2,16% à 58,99 euros.

* Contre la tendance, ALSTOM (-0,26% à 28,94 euros) a accusé l'une des rares baisses du CAC 40, au lendemain du feu vert donné par Bruxelles au projet de General Electric d'acquérir le pôle énergie d'Alstom.

* Sur le SBF 120, ELIS (+6,91% à 15,0 euros), plus forte hausse de l'indice, s'est fortement apprécié à la faveur de rachats à bon compte, le groupe de blanchisserie industrielle ayant perdu 23,21% depuis la publication fin juillet de résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes.

* Très entouré, SOPRA STERIA a grimpé de 6,41% à 97,25 euros, Société générale ayant relevé son objectif de cours de 102 à 119 euros après avoir revu en hausse ses prévisions de croissance organique et la marge opérationnelle pour la société de services informatiques.

* INNATE PHARMA a progressé de 5,21% à 13,54 euros (+5,41% mardi). La société biopharmaceutique a bénéficié de la publication mardi de résultats positifs de son partenaire américain Bristol-Myers Squibb sur l'utilisation combinée de traitements du cancer du poumon.

* En revanche, STMICROELECTRONICS (-3,83% à 6,427 euros) a fortement chuté, la société étant pénalisée, selon plusieurs analystes, par l'avertissement lancé par l'un de ses concurrents FAIRCHILD SEMICONDUCTOR INTERNATIONAL, qui anticipe un chiffre d'affaires en recul au troisième trimestre 2015, à 340 millions de dollars, contre une fourchette initiale de 355 à 375 millions de dollars.

* Du côté du CAC Mid & Small, THEOLIA a bondit de 8,93% à 0,61 euro, au lendemain de l'annonce par le producteur d'électricité éolienne d'un résultat net proche de l'équilibre au premier semestre et de sa nouvelle appellation, Futuren, censée illustrer un nouveau départ.

* Dans le même sens, ASSYSTEM a gagné 8,57% à 18,74 euros, après s'être dit confiant dans sa capacité à atteindre son objectif de marge opérationnelle et sur une croissance de ses ventes comprise entre 3% et 4% en 2015.

* Très volatil, TRANSGENE a plongé de 24,12% à 3,68 euros, au lendemain de l'annonce par la société, lors de la conférence mondiale sur le cancer du poumon à Denver aux Etats-Unis, de son intention de poursuivre le développement du TG4010 en combinaison avec la chimiothérapie et avec des bloqueurs de points de contrôle immunitaires, sans en préciser le calendrier.

(Raphaël Bloch et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant