Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,9% à 4.353,41 points après avoir oscillé entre hausse et baisse dans l'après-midi, l'annonce d'une diminution de 50 points de base du ratio des réserves des banques chinoises par la banque centrale ayant rassuré des investisseurs déçus par le manque d'annonce lors du G20.

* Les VALEURS MINIÈRES (+3,42%) ont enregistré la plus forte hausse sectorielle en Europe, soutenues par les mesures prises par la Chine pour soutenir son économie et réduire les surcapacités industrielles du pays tandis que les groupes spécialisés dans l'or profitent également de l'intérêt pour les valeurs refuges.

ARCELORMITTAL s'est octroyé 7,91% à 3,546 euros, plus forte hausse du CAC 40, et ERAMET a progressé de 14,81% à 19,3 euros.

* AIRBUS a gagné 3,95% à 59,78 euros, alors que l'euro est passé sous les 1,09 dollar (à 1,0861 dollar à 17h36).

* ACCOR a pris 3,3% à 39,15 euros. Le groupe hôtelier chinois Jin Jiang vient de franchir les 10% du capital et des droits de vote d'AccorHotels et n'exclut pas de demander un ou plusieurs sièges au conseil du groupe français.

* Les VALEURS PÉTROLIÈRES ont profité de la hausse du cours de l'or noir (+ 2,88% à 36,11 dollars pour le baril de Brent), alors que l'Arabie Saoudite a annoncé être prête à travailler avec les autres producteurs pour limiter la volatilité sur les marchés.

* TECHNIP a pris 2,10% à 45,755 euros et TOTAL 1,32% à 41,375 euros. Hors CAC 40, CGG s'est envolé en tête du SBF 120 en s'adjugeant 20,83% à 0,58 euro, tandis que VALLOUREC a gagné 7,19% à 4,902 euros et MAUREL & PROM 4,42% à 2,6 euros.

* GENFIT a grimpé de 4,66% à 28,495 euros alors que la société biopharmaceutique a annoncé avoir levé 49,6 millions d'euros dans le cadre d'un placement privé réalisé principalement auprès d'investisseurs institutionnels aux Etats-Unis, qui lui servira notamment à poursuivre le développement clinique du traitement Elafibranor/GFT505 contre la NASH.

* EDF a pris 3,11% à 9,725 euros et AREVA 4,79% à 3,979 euros après que la ministre Ségolène Royal a dit être prête à autoriser un prolongement de 10 ans de la vie des centrales nucléaires françaises.

* Les VALEURS CYCLIQUES, celles associées au luxe ainsi que les titres au profil plus risqué comme les sociétés biopharmaceutiques ou biotechnologiques sont délaissés par les investisseurs.

SANOFI (-0,74% à 160,7 euros) a subi la plus forte baisse de l'indice CAC 40, KERING a reculé de -0,69% à 73,19 euros, L'ORÉAL de 0,41% à 156 euros et PERNOD RICARD de 0,23% à 98,11 euros.

* SOPRA STERIA GROUP a chuté de 4,09% à 89,22 euros, plus forte baisse du SBF 120, après une baisse de son dividende, un ralentissement de sa croissance au quatrième trimestre et une marge inférieure aux attentes dans certaines activités en 2015.

* EULER HERMÈS a perdu 1,55% à 76,3 euros, JPMorgan ayant abaissé son conseil sur l'assureur-crédit de "neutre" à "sous-pondérer" pour des raisons de valorisation en estimant que la valeur offre moins de potentiel.

* CFAO (+3,14% à 34,5 euros) a fait état vendredi d'une amélioration de sa marge opérationnelle courante à 7,8% en 2015 et proposera un dividende de 0,81 euro par action au titre de 2015.

* STENTYS (+61,67% à 3,88 euros) a bondi en tête de l'indice CAC Mid & Small après avoir annoncé qu'une étude sur son stent coronarien auto-apposant au Sirolimus, publiée dans la revue spécialisée EuroIntervention, montrait une meilleure apposition et une cicatrisation plus rapide qu'avec un stent conventionnel.

* A l'inverse, PARROT a chuté de 4,74% à 21,08 euros, parmi les plus fortes baisses du CAC Mid & Small, après avoir publié une perte opérationnelle en 2015 (-0,4 million d'euros). Le groupe prévoit une croissance forte de son chiffre d'affaires en 2016 à changes constants dans les drones et un nouveau ralentissement de la baisse des ventes de son pôle Automotive.

* ONXEO a subi une baisse de 3,67% à 2,89 euros après des résultats annuels jugés décevants.

* SEQUANA (-6,41% à 2,92 euros) a passé le dividende après avoir accentué sa perte en 2015 à cause de coûts liés à des restructurations et à des dépréciations d'actifs.

* CARMAT, qui a repris sa cotation ce lundi, s'est adjugé 10,71% 35,46 euros après avoir annoncé le lancement d'une augmentation de capital de 50 millions d'euros qui permettra au développeur d'un projet de coeur artificiel de sécuriser son financement jusqu'en 2017.

(Joseph Sotinel, édité par Gwénaëlle Barzic)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant