Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters)- Liste des valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse après avoir touché un nouveau plus haut de 19 mois, le produit intérieur brut (PIB) américain ayant reculé, contre toute attente, au quatrième trimestre 2012 (-0,1% en rythme annuel), sa première contraction depuis la récession de 2007-2009.

L'indice CAC 40, qui a atteint 3.793,26 points en séance, plus haut depuis fin juillet 2011, a fini en repli de 0,54% à 3.765,52 points avant la fin du comité de politique monétaire de la Fed:

* Le SECTEUR EUROPÉEN DE L'ÉNERGIE (-1,69%) et plus particulièrement les GROUPES PARAPETROLIERS ont été plombés par l'important "profit warning" lancé par l'italien SAIPEM (-34,29%). TECHNIP (-7,08% à 77,47 euros) a ainsi accusé la plus forte baisse du CAC 40, et CGG VERITAS a lâché 4,19% à 21,47 euros.

* La statistique américaine a pesé sur les VALEURS CYCLIQUES, ALSTOM abandonnant 3,26% à 32,955 euros, SAINT-GOBAIN 2,38% à 30,40 euros et ARCELORMITTAL 2,27% à 12,895 euros. L'indice Stoxx du secteur des ressources de base a fini en baisse de 1,43% et celui de l'automobile en recul de 1,06%.

* Les VALEURS BANCAIRES ont également souffert du regain de prudence des investisseurs, d'autant que la récession s'est accentuée en Espagne au quatrième trimestre.

BNP PARIBAS s'est replié de 2,2% à 46,205 euros, CREDIT AGRICOLE de 2,12% à 7,394 euros, et SOCIETE GENERALE de 1,68% à 33,02 euros. L'indice Stoxx des banques européennes a fini en baisse de 0,6% et les banques espagnoles de 1,91%.

* EADS a perdu 2,58% à 34,39 euros alors que la monnaie unique s'est approché de 1,36 dollar (1,3577 dollar) en séance contre 1,3491 dollar la veille.

* STERIA a cédé 7,84% à 13,87 euros, un vendeur actions attribuant cette baisse à une note de CM-CIC Securities dans laquelle le broker met en garde contre le niveau d'endettement de la société, ce qui pourrait contraindre la SSII à lancer une augmentation de capital.

* TOTAL a fini en hausse de 1,21%, plus forte progression du CAC 40, à 40,62 euros, la valeur ayant franchi une résistance technique importante autour de 40,50 euros.

* UNIBAIL-RODAMCO s'est octroyé 0,89% à 175,55 euros avant la publication de ses résultats annuels, les investisseurs anticipant une hausse des bénéfices de la foncière.

* PLASTIC OMNIUM a grimpé de 3,096% à 28,80 euros, la valeur ayant franchi une résistance technique autour de 28 euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC s'est octroyé 2,68% à 134,05 euros. Le laboratoire de bioanalyses a annoncé le rachat de Laboratorium Zeeuws-Vlaanderen, sans fournir de détails sur les modalités financières de l'opération.

* MANITOU a glissé de 5,21% à 13,45 euros. Le groupe spécialisé dans les nacelles élévatrices a abaissé sa prévision de marge opérationnelle de 5% à 4% pour 2012, notamment en raison de plusieurs alertes sur la qualité de certains composants-clés.

* SECHE ENVIRONNEMENT a perdu 3% à 29,78 euros après avoir abaissé son objectif de résultat opérationnel courant. Le groupe a dit tabler sur une croissance de son activité en 2013 après avoir augmenté son chiffre d'affaires de 4,2% à 441,9 millions d'euros en 2012 dans un contexte macroéconomique morose. Société générale a abaissé son conseil de conserver à vendre.

* FLEURY MICHON (+4,74% à 43,10 euros) a annoncé mardi une hausse de 7,3% de son chiffre d'affaires en 2012 à 690,9 millions d'euros, grâce notamment au dynamisme de son activité pour les grandes et moyennes surfaces alimentaires en France au quatrième trimestre, et a confirmé son estimation de marge opérationnelle à 5% pour l'exercice.

* SARTORIUS STEDIM BIOTECH a fini en hausse de 3,85% à 91,39 euros, après avoir ses plus hauts historiques à 95 euros en matinée, dans des volumes fournis (6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois), les analystes saluant la visibilité et la crédibilité du spécialiste des fournitures dans le secteur de la biotechnologie après ses résultats annuels.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant